JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

Bénin – Culture : Océan Cica reconnecte les enfants de Cotonou à l’esprit du ‘’Adjogan’’

Il est un fait que les nouvelles générations s’attachent aux danses étrangères au détriment de celles purement endogènes. En ville, le phénomène est encore plus patent. Océan Cica, une association culturelle et artistique a fait le même constat. Solution proposée, cinq jours d’immersion d’une vingtaine d’enfants sur la danse traditionnelle ‘’Adjogan’’.

La séance de renforcement de capacités de ces enfants d’au plus 15 ans, venus des différents arrondissements de Cotonou s’est tenue du mercredi 15 au dimanche 19 décembre 2021 dans les locaux du 4ème arrondissement de la capitale économique.

Objectif principal, corriger depuis la base le problème du désintérêt culturel souligné supra. « Les enfants sont déconnectés de la culture de notre pays. Si tu ne connais pas quelque chose tu ne peux t’y intéresser », a martelé Dominique Fafolahan, premier responsable d’Océan Cica. D’où l’initiation de cette formation des adolescents qui vise au-delà, à soutenir le gouvernement dans son programme d’action.

Elle a été organisée en collaboration avec le Fonds des arts et de la culture et devra permettre aux vingt (20) participants, grâce à l’intervention des maitres danseurs et chorégraphes chargés de la formation, de maîtriser l’histoire de la danse patrimoniale ‘’Adjogan’’, sa percussion, comment et quand esquisser ses pas. Ce que le chef de l’arrondissement d’accueil trouve entièrement bénéfique pour la culture béninoise.

« Il faut partir de la base pour changer les mentalités. L’appropriation de notre culture passe par sa transmission aux jeunes générations. Vous avez choisi la bonne option », a déclaré Saliou Adédjouma pour saluer la vision des initiateurs. Quant à Dominique Fafolahan, il remercie tous les acteurs impliqués et exhorte les parents à permettre chaque fois à leurs enfants de suivre ces genres de formation qui les reconnectent à la tradition.

LME

À propos laprimeur

Check Also

Bénin – Fête de vodun dans le Plateau : Sego Christiano Sèyètin fête aux côtés des rois d’Adja-Ouèrè et de Pobè en présence des afro descendants

Le ministre des affaires étrangères de la cour royale d’Adja-Ouèrè Sego Christiano Sèyètin a célébré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils