JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

Benin – Chambre nationale d’agriculture : Gaston Dossouhoui installe la 3ème mandature

Gaston Dossouhoui, ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche @Présidence

Ils sont au total 13 membres élus du bureau de la Chambre nationale d’agriculture du Bénin. Le vendredi 24 décembre 2021, dans la salle de réunion du Fonds National de Développement Agricole (FNDA) à Akpakpa, localité de  Cotonou, le ministre Gaston Cossi Dossouhoui de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche les a officiellement investis pour pérenniser les acquis de cette institution dont les missions sont multiples.

La Chambre nationale d’agriculture du Bénin représente les professionnels et autres acteurs du monde agricole auprès des pouvoirs publics.Ses responsables œuvrent entre autres pour la sauvegarde des intérêts de la profession agricole, maillon production, transformation et autres; la contribution à la promotion des secteurs agricoles et para-agricoles ; la coordination des activités agricoles conformément aux politiques de l’État ; la collaboration à l’élaboration et pour la mise en œuvre des politiques publiques dans le secteur agricole.

La 3ème mandature qui vient d’être installée par le ministre de tutelle est présidée par Imali Hermann Djetta Djoiri. Il remplace Adjéhoda Amoussou qui, dans son discours, a remercié le ministre Dossouhoui et invité son successeur à poursuivre les actions entamées en vue de relever les défis à venir. Pour l’autorité gouvernementale, l’installation de ces membres consacre l’aboutissement du processus pour la mise en œuvre des chantiers du PAG 2.

Aussi a-t-il insisté sur l’obligation pour la nouvelle équipe de « contribuer significativement à la concrétisation du Programme national de développement des plantations des grandes cultures, au programme de sédentarisation des élevages de ruminants, au projet de promotion de l’aquaculture durable et de la compétitivité des chaînes de valeur de la pêche, au développement de e-agriculture, à l’irrigation, à la mécanisation agricole ».

A en croire Gaston Cossi Dossouhoui, pour une adhésion massive des producteurs et productrices, le repositionnement de la Chambre nationale d’agriculture doit être une priorité. Pouvoir y parvenir nécessite donc de l’engagement et de la détermination. Ce dont le nouveau président en est conscient. Imali Hermann Djetta Djoiri place son mandat sous le signe de la synergie d’action, de la concertation permanente et de l’esprit de compréhension mutuelle.

Au-delà des prérogatives sus citées, la Chambre nationale d’agriculture du Bénin donne également son avis motivé et à la demande des pouvoirs publics ou fait des suggestions à la question agricole relative  entre autres à la politique des prix, des revenus, des crédits, de la commercialisation des produits agricoles, la réglementation relative aux activités agricoles, la réglementation fiscale et douanière concernant les  activités rurales, la législation relative au droit de travail et ou au droit foncier en milieu rural, la formation professionnelle des acteurs agricoles, les lois programmes relatives à l’agriculture.

Elle a été créée en 1989 par décret n° 89-324 du 22 août 1989, portant création de la Chambre d’Agriculture du Bénin. Il s’agit en gros d’une institution consulaire de représentation, d’organisation, de promotion, et de défense du monde rural.

À propos laprimeur

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils