JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

ALTERCATION ENTRE ORGANISATIONS ESTUDIANTINES A L’UAC: L’UNEB donne de la voix et appelle à la paix.


Suite aux intenses bagarres surgies à l’Université d’Abomey-Calavi le mardi 14 décembre 2021, entre les éléments de la Fédération Nationale des Étudiants du Bénin( FNEB) et ceux de l’Union Nationale des Scolaires et Étudiants du Bénin (UNSEB), l’Union Nationale des Étudiants du Bénin (UNEB) a tenu à apaiser les tensions et à appeler à l’unité, la paix et la consolidation. Ceci à travers une conférence de presse donnée le mercredi 22 décembre 2021 dans le bureau de ladite institution à l’UAC.

C’est considérant les déconvenues que peuvent engendrer  les récents affrontements entre l’UNSEB et la FNEB sur plusieurs plans à l’UAC, que l’UNEB, une organisation sœur, a décidé de porter le manteau de médiateur pour s’infiltrer dans l’affaire tout en donnant une conférence de presse dans le but d’apaiser la situation. À cet effet, Oscar AKPACLA, président de l’UNEB, après avoir clarifié le contexte dans lequel s’inscrit cette altercation qui a fait 12 blessés, a dans un premier rappelé que toutes les organisations estudiantines continueront d’exister et de jouir de toutes libertés fondamentales malgré qu’il ait une plus représentative.

Dans un second temps, le président a appelé toutes les organisations estudiantines à la paix et à une maîtrise d’émotions pour le rayonnement du mouvement étudiant dans tous ses sens. « Nous, Union Nationale des Étudiants du Bénin (UNEB), en tant qu’organisation estudiantine sœur, […] lançons un appel fort et urgent à l’UNSEB, à la FNEB et à toute la communauté estudiantine à une maîtrise des émotions afin que le mouvement étudiant et les revendications se fassent dans la paix…» a-t-il affirmé. Par ailleurs, le président AKPACLA pense que le mouvement étudiant a besoin d’être uni et de parler le même langage pour trouver de solutions aux maux qui minent le monde estudiantin. Il stipule : « Il est tant que FNEB, UNSEB et l’Union Nationale des Étudiants du Bénin (UNEB), nous nous asseyons pour poser les bonnes questions ».

Il poursuit en en exhortant ses pairs à la consolidation des valeurs de coopérations. Sied-il de rappeler que ce dernier n’a pas manqué de répondre aux diverses questions posées par les participants à cette conférence de presse. 


Jean-Baptiste HONTONNOU.

À propos admin

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils