JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

Bénin – Collecte des déchets solides ménagers : la fin de la gratuité dès avril 2022

Des agents de collecte de la SGDS-GN SA

Au Bénin, dans les 5 communes du Grand-Nokoué, les ménages devront commencer par payer dès avril 2022, pour se faire vider leurs poubelles. La SGDS-GN SA, société en charge de la collecte ne précise pas le coût du service, mais rassure quant à son accessibilité.

Encore quatre mois, et le ramassage des déchets solides ménagers ne sera plus gratuit dans les grandes villes du Bénin. Valéry Lawson, leDirecteur général Société de Gestion des Déchets et de la Salubrité Urbaine du Grand Nokoué (SGDS-GN SA) explique qu’après 18 mois du service collecte des déchets, qui se faisait de façon gratuite, « il est quand-même normal qu’à partir de l’année prochaine, les ménages puissent contribuer à la continuité du service ».

A nos confrères de Frissons radio, il n’a pas dévoilé ce que coûtera désormais aux ménages, cette collecte devenue bientôt payante.  « Il revient au gouvernement de donner officiellement ce prix », a indiqué Valéry Lawson, certain d’une éventualité : « Mais ce qui est sûr, c’est des coûts acceptables. L’option que nous avons retenue c’est que la contribution des ménages au service de ramassage des déchets se fasse sur la consommation d’électricité et de l’eau ».

Axe stratégique 7 du Pilier 3 du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), le projet de collecte des déchets solides ménagers s’inscrit dans la politique d’assainissement urbain du gouvernement du président Patrice Talon. Il vise l’amélioration du cadre de vie des béninois. Cotonou, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Ouidah et Abomey-Calavi, formant les 5 communes du Grand-Nokoué, sont concernées par sa mise en œuvre.

Pour les 18 premiers mois de sa phase active, le gouvernement a décidé de rendre gratuit le service de collecte dans les 69 zones cibles jusqu’à la définition du nouveau mode de tarification, sous forme de redevance.  Ce travail a été confié à un bureau international qui mène l’étude devant déboucher sur la fixation d’un système de payement que détaillera sans doute le gouvernement au moment venu.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils