JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

Modèle démocratique régional : les Etats-Unis suggèrent au Bénin comment restaurer cette réputation

Suite à la condamnation des opposants béninois Joël Aïvo et Reckya Madougou, les Etats-Unis d’Amérique s’inquiètent par rapport à l’état de la démocratie au Bénin. Le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price propose le renforcement de la séparation entre les pouvoirs politique et judiciaire.

10 ans de prison ferme pour Joël Aïvo et 20 ans pour Reckya Madougou. Des peines assorties d’amende qui, selon les Etats-Unis, « suscitent de graves inquiétudes quant à l’ingérence de la politique dans le système de justice pénale au Bénin ». Jugés par la Cour de répression des infractions économiques et du terroriste, Criet, ces deux candidats de l’opposition recalés à la présidentielle d’avril 2021 sont reconnus coupables, respectivement de « blanchiment de capitaux et atteinte à la sûreté de l’Etat » et de « financement de terrorisme ».

L’administration Biden semble déceler la mainmise du pouvoir politique sur le pouvoir judiciaire dans ces deux affaires. « Nous sommes alarmés, poursuit Ned Price, porte-parole du département d’Etat américain, par la poursuite de l’érosion de l’espace dévolu à la dissidence, par l’accroissement général des restrictions à l’autogestion participative et à la liberté d’expression, et par le ciblage systématique des figures de l’opposition politique ».

Face au recul noté sur le plan démocratique au Bénin, le partenaire américain pense que les autorités ont intérêt à s’accrocher à l’essentiel : « démonter aux citoyens et aux partenaires internationaux du Bénin que le système judiciaire ne sera pas utilisé à des fins politiques ». Telle est la voie, renchérit Ned Price, pour « restaurer la réputation dont jouissait le pays en tant que leader en matière de gouvernance démocratique et de droit en Afrique ». Il se prononçait sur la question le lundi 13 décembre 2021.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Sanction des Etats-Unis via la MCC : le Bénin, souverain, prend acte

Patrice Talon, président de la République du Bénin Les Etats-Unis ont annoncé, 14 décembre 2021, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils