JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

Me Jeacques Bonou : Joël Aïvo, « c’est un médecin de la Démocratie ! »

Le professeur Joël Aïvo, constitutionnaliste, professeur des universités et homme politique béninois

Répondant au professeur Léon Jossè au sujet de la polémique autour de l’enquête de moralité portant sur Joël Aïvo, son client, l’avocat Me Jeacques Bonou est revenu sur la qualité professionnelle du constitutionnaliste béninois. Pour lui, l’universitaire a toute l’expertise  pour soigner les démocraties en Afrique.

Au Bénin et au plan international, sa notoriété est sans ambiguïté. Le professeur de droit à l’université d’Abomey-Calavi, Joël Aïvo « est un médecin de la Démocratie ». Et, selon l’avocat au barreau de Seine-Saint-Denis en France, Me Jeacques Bonou, ce serait là l’origine de tous ses ennuis politiques.

« Son seul tort c’est d’avoir travaillé dur toute sa vie pour atteindre le sommet, d’avoir une belle carrière et une réputation internationale dans son domaine d’expertise et d’être sollicité par les organisations internationales pour soigner les démocraties malades en Afrique », a affirmé Maître Bonou qui a fait partie du collège d’avocats ayant défendu professeur Joël Aïvo dans l’affaire de blanchiment de capitaux et d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

A l’issue du procès du lundi 6 au mardi 7 décembre 2021, Jeacques Bonou a dénoncé le rôle défavorable qu’auraient joué certains collègues universitaires de l’opposant au régime Talon dans le cadre de l’enquête de moralité menée par la Bef. Il avait cité, entre autres, les noms du professeur Léon Jossè et de l’actuel chef département de la Fadesp/Uac. A son entendement, les faux témoignages portés à l’encontre du Prof. Aïvo ne sont ni plus ni moins que la résultante de la jalousie etde l’aigreur de ses pairs.

« Au lieu de travailler dur pour faire comme lui, au lieu d’être fier d’avoir un tel trésor au Bénin que nous envient les autres pays, certains esprits aigris ne cherchent qu’à le faire disparaitre du paysage politique et universitaire. Mais sachez que personne ne peut empêcher le destin du Professeur Aïvo de s’accomplir selon la volonté de Dieu », a-t-il professé dans une déclaration, mardi 14 décembre 2021. 

Le professeur Joël Aïvo, 48 ans, constitutionnaliste, professeur des universités et homme politique béninois est condamné avec ses co-accusés, à 1O ans de réclusion criminelle plus une amende de 45 millions. Candidat de l’opposition, recalé à la présidentielle d’avril 2021, il est reconnu coupable de blanchiment de capitaux et d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Sanction des Etats-Unis via la MCC : le Bénin, souverain, prend acte

Patrice Talon, président de la République du Bénin Les Etats-Unis ont annoncé, 14 décembre 2021, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils