JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

Bénin : les performances et défis de la décentralisation au titre de 2020, passés en revue

Raphaël Akotègnon, ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale

Revue du secteur de la décentralisation et de la déconcentration au titre de l’année 2020. L’événement a eu lieu, mardi 7 décembre 2021, à l’hôtel Casa Cielo sis à Fidjrossè, sous la forme d’un atelier dont l’ouverture a été assurée par le ministre Raphaël Akotègnon. Les préfets, les représentants des maires et de la société civile, des représentants des ministères sectoriels ainsi que ceux des partenaires techniques et financiers (PTF) ont répondu présents à ce rendez-vous annuel fait d’évaluation et de recommandations.

La pandémie de Covid-19 aura beau retarder sa tenue, mais la revue du secteur de la décentralisation et de la déconcentration pour le compte de l’année 2020 a fini par avoir lieu. Ceci, grâce à la volonté du gouvernement, notamment du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale de poursuivre les chantiers de modernisation du secteur de l’administration à la base.

L’organisation de cette activité intervient dans un double contexte. D’abord après l’adoption par la huitième législature, du Code de l’administration territoriale visant non seulement à assurer l’efficacité du pilotage et de la gestion de l’administration communale  mais aussi à réduire les interférences politiques dans la gestion administrative et des ressources communales. Ensuite, la revue sectorielle de cette année se tient aux termes des travaux du chantier de la relecture de la Politique nationale de décentralisation et de déconcentration (Ponadec).

Un contexte favorable, apprécie le ministre de la décentralisation avant de préciser que l’objectif de cet atelier est de faire entre autres le bilan de la mise en œuvre des recommandations issues de la dernière revue sectorielle de 2019 ; d’échanger sur les performances réalisées au cours de l’exercice 2020 et les défis à relever ; et de proposer des mesures d’amélioration afin d’asseoir et de renforcer les performances et contributions du secteur dans la mise en œuvre du Programme de croissance pour le développement durable (PC2D).

« La tenue de cette revue sectorielle donne l’occasion de convenir du regard que les différents acteurs portent sur l’état de notre processus de décentralisation sur la base des résultats obtenus jusqu’en 2020 », a martelé le ministre Raphaël Akotègnon, certain qu’au vu des pertinentes réformes engagées, l’administration territoriale présentera dans quelques jours un nouveau visage afin d’atteindre par ailleurs les Objectifs de développement durable pour l’épanouissement des populations béninoises.

Pour Charaf Dine Gado, directeur de la planification, de l’administration et des finances du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale, cette revue vient à point nommé et constitue l’espace privilégié d’échange entre les partenaires techniques et financiers et les ministères sectoriels pour mieux faire face aux défis à venir.

A l’instar du Ministre Akotègnon, il a salué l’implication et l’engagement des Organisations de la société civile et de l’ensemble des parties prenantes du secteur de la décentralisation. A l’endroit des PTF, particulièrement de leur cheffe de file, l’autorité ministérielle n’a pas manqué de dire sa reconnaissance pour les efforts fournis aux côtés de certains responsables dans le cadre du présent atelier.

Quant à Elisabeth Pitteloud Alansar, cheffe de la coopération internationale de la Suisse au Bénin, elle a réitéré l’entière disponibilité des partenaires techniques et financiers à toujours accompagner le Bénin dans son processus de modernisation de l’administration territoriale. Après la cérémonie de lancement des travaux, les participants ont eu droit à plusieurs communications portant sur le point de la mise en œuvre des recommandations de la revue sectorielle au titre de l’année 2019 ; l’évolution des recettes propres des communes de 2017 à 2020, des finances publiques des collectivités locales ; et sur les analyses et défis en termes d’assistance et conseils aux communes.

Les concertations, discussions et échanges devraient aboutir à la formulation des recommandations visant à renforcer la cohésion nationale et le rayonnement économique équilibré des collectivités territoriales décentralisées.

LME

À propos laprimeur

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils