JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

Bénin – Grève des AME : les aspirants signataires des motions perdent leur job

Ives Kouaro Chabi, ministre béninois des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle @Présidence du Bénin

Au Bénin, certains Aspirants au métier d’enseignant (AME) ont violé des clauses de leur contrat de travail. Par conséquent, le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a décidé de la rupture unilatérale de l’accord et instruit les chefs d’établissement concernés à procéder à leur remplacement.

Ils ne sont plus liés au ministère des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle par aucun contrat de travail depuis le vendredi 3 décembre 2021. Ce sont les Aspirants au métier d’enseignant, signataires des motions de la grève déclenchée par la Fédération Nationale des Collectifs des Enseignants Pré-insérés du Bénin (FéNaCEPIBC), grève qui est censée démarrer à compter de ce lundi 6 décembre 2021.

En effet, la suspension de ces AME signataires de motion est justifiée, explique le ministre de tutelle dans une correspondance, par la violation des dispositions de l’article 12 du contrat de travail qu’ils ont librement signé. « En agissant ainsi, ils ont contribué à désorganiser volontairement la bonne marche des établissements et faire perdre aux apprenants des heures de cours »,  a justifié le Ministre dans sa note en date Cotonou, le 03 décembre 2021, signé du directeur de cabinet, Garba Ayouba.

Dès lors, les aspirants concernés sont interdits d’accès aux établissements respectifs. Les chefs desdits établissements sont instruits à l’effet non seulement de veiller à l’application de cette mesure mais aussi de procéder au remplacement systématique des intéressés par les suppléants inscrits dans la base de données, lit-on dans la lettre adressée aux directeurs départementaux de l’Atlantique, du Mono et de l’Ouémé.

Rappelons que le mouvement de débrayage de 72 heures annoncé par la faîtière des Aspirants au métier d’enseignant vise, selon les signataires, à revendiquer une amélioration des conditions de vie et de travail de leurs pairs. Ils exigent entre autres la signature d’un contrat de 12 mois sur 12 avec les mêmes avantages que les enseignants permanents ; le retour au quota horaire hebdomadaire normal (18h pour les professeurs certifiés et 20h pour les professeurs adjoints) et leur insertion définitive. Le mouvement devrait démarrer ce lundi jusqu’au mercredi 08 décembre 2021, avec possibilité de renouvellement.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Educ’Action – Concours « Oscars de l’Excellence » : la championne nationale est de Pobè

3ième édition du concours les « Oscars de l’Excellence » @Educ’Action La 3ième édition du concours les « Oscars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils