JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

Bénin – Centrale solaire photovoltaïque d’Illoulofin : 60% des travaux déjà exécutés, le joyau inauguré avril 2022

Centrale solaire photovoltaïque en construction à Illoulofin, commune de Pobè

Le 19 novembre 2020, le ministre de l’énergie procédait à la remise du site de la centrale solaire photovoltaïque de 25 Mégawatts de Illoulofin, dans la commune de Pobè. Un an après le lancement officiel du chantier, Dona Jean-Claude Houssou est reparti sur le terrain avec sa délégation pour s’enquérir du niveau d’avancement des travaux. Aux termes de sa visite du chantier, mardi 30 novembre 2021, il s’est réjoui de l’évolution effective d’exécution du projet évaluée globalement à 60%.

Atteindre l’autonomie énergétique qui tienne compte de l’environnement au Bénin est une vision phare du gouvernement du président Patrice Talon. Des projets d’envergure s’enchaînent dans ce secteur, dont celui toujours en cours, ‘’Défissol’’. Il s’agit d’un projet financé par l’Union européenne, l’Agence française de développement (AFD et la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Il est scindé en deux volets. Le premier est la construction d’une centrale solaire à Illoulofin tandis que le second est relatif à la modernisation du système d’information de la Société béninoise d’énergie électrique afin de mieux répondre aux besoins des clients.

Sur le premier volet de ce projet démarré en 2017 par les études préliminaires et la passation de marché, entré dans sa phase pratique en novembre 2020, les choses avancent progressivement. Encore quelque cinq mois de patience, et la centrale solaire photovoltaïque d’Illoulofin, la première au Bénin sera fonctionnelle. 60% des tâches prévues sont déjà accomplies par le consortium Eiffage Rmt. Le ministre de l’énergie en a pris lui-même la mesure ce mardi, accompagné de sa délégation.

De gauche à droite, Préfet Valère Sètonnougbo, Ministre Dona Jean-Claude Houssou, Maire Simon Adébayo Dinan

Accueilli sur le site à Pobè par le maire Simon Adébayo Dinan et le préfet du Plateau Valère Sètonnougbo, Dona Jean-Claude Houssou a échangé avec les responsables de l’entreprise en charge de la conception détaillée, la construction, l’exploitation et la maintenance de la centrale durant les trois premières années. Il a été heureux de remarquer l’engagement manifeste des entrepreneurs à livrer à bonne date ce chantier qui traduit selon lui la mise en marche effective de la transition énergétique au Bénin, avec la volonté du gouvernement d’avoir une mixte énergie responsable alliant à la fois les énergies renouvelables et celles d’origine thermique.

Actuellement sur le chantier, précise le directeur d’agence de Rmt Bénin et Eiffage énergie Bénin, Paul Assogba, c’est l’étape d’installation des panneaux solaires et de tiraille des tables ; les transformateurs sont déjà posés. Témoin oculaire de l’évolution de la construction de la centrale, le ministre de l’énergie est réconforté à plusieurs titres. « Premièrement, malgré toutes les difficultés engendrées par la pandémie, qui ont entraîné des retards de livraison ou de déplacement d’experts et de spécialistes prévus dans le cadre de ce projet, nous nous trouvons aujourd’hui dans une perspective qui nous permet d’entrevoir le respect scrupuleux du délai prévu. Deuxièmement, je m’aperçois que la qualité d’exécution que j’ai toujours prônée est au rendez-vous de la meilleure manière », a souligné Dona Jean-Claude Houssou après une visite guidée du chantier.

Aucun accident avec arrêt

En douze mois de travaux, il n’y a pas eu d’accident de travail grave ayant entraîné l’interruption du chantier. « C’est extraordinaire, s’extasie le Ministre, et ça doit se poursuivre ». Il a noté la rigueur mise sur la sécurité des travailleurs de sorte à limiter les incidents. Ces travailleurs qui sont à 80% des compétences locales choisies dans le double objectif de faire participer les mains d’œuvre issues de Pobè, non loin du site, et de développer par là-même leurs capacités. Au vu du tableau à lui présenté lors de sa visite, le ministre de l’énergie rassure : « la perspective de fin premier semestre et au plus tard au mois d’avril 2022, nous allons pouvoir nous retrouver ici pour l’inauguration de cette centrale ».

25 MWc supplémentaires

Au départ, la centrale solaire photovoltaïque d’Illoulofin c’est au total 47212 panneaux solaires chacun d’une puissance de 530 W, reliés tous à des onduleurs au nombre de 113, de type « String ». Les onduleurs étant des machines permettant de transformer des courants continus des panneaux en courants alternatifs. A la sortie de cette centrale, une ligne d’évacuation qui fait un peu moins de 3 km devant servir à transporter le courant du site vers un transporteur élévateur de 50 MVA qui se trouve au post source CEB d’Onigbolo.

Erigée sur un domaine de 96 hectares, la capacité de ladite centrale initialement prévue est de 25 Mégawatts. Mais grâce au soutien des partenaires techniques et financiers, l’Agence française de développement et l’union européenne, la centrale sera élargie avec 25 Mégawatts supplémentaires. Le Ministre a apporté cette information tout en exprimant sa joie et sa satisfaction. Même sentiment chez les autorités locales et Frédéric Duplan, Directeur Général chez Eiffage Énergie Systèmes pour les activités à l’international qui assure que l’avancement des travaux est conforme au planning.

Frédéric Duplan, Directeur Général chez Eiffage Énergie Systèmes pour les activités à l’international

Des garanties aux plans environnemental et social

La mise en œuvre du projet ‘’Défissol’’ a affecté plusieurs propriétaires terriens. Ces personnes ont été indemnisées. Cet aspect du projet est laissé aux charges de la Sbee. A en croire Cinzio Bagri, gestionnaire du projet pour le compte de la Société béninoise de la production électrique (Sbpe) à qui la Sbee transmet le projet, les populations concernées ont été dédommagées, les agriculteurs relogés et formés pour une agriculture responsable et respectueuse de l’environnement. De même, des infrastructures communautaires ont été construites afin de ne pas abandonner les citoyens impactés à leur propre sort. Il faut rappeler que la centrale solaire photovoltaïque de 25 Mégawatts d’Illoulofin s’évalue à un  coût global de 12,2 milliards de FCFA.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils