JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

Bénin – Energie : la trilogie écoles-entreprises-ministère pour des compétences locales qualifiées

Dona Jean-Claude Houssou, ministre béninois de l’énergie

Les acteurs du système éducatif, les représentants d’entreprises du secteur énergétique et le ministère de l’énergie ont tenu, dans la soirée du jeudi 25 novembre 2021 à l’Infosec de Cotonou, leur rencontre de la trilogie gagnante. Organisé pour la troisième fois en trois mois, ce rendez-vous présidé par le ministre Dona Jean-Claude Houssou constitue une plateforme d’échange et de renforcement des relations entre les formateurs et les employeurs des ressources humaines en matière énergétique au Bénin.

La performance d’une entreprise dépend fondamentalement de la qualité des ressources humaines qui la composent. Cela est d’autant plus vrai que dans le secteur énergétique, l’inadéquation entre les offres de formation et les besoins du marché compromet d’une manière ou d’une autre les meilleurs résultats escomptés. Pour corriger ces asymétries, l’initiative de la trilogie gagnante a germé depuis peu au Bénin. Elle rassemble en synergie d’actions, les écoles, les entreprises et le ministère en charge de l’énergie. Il s’agit de faire rentrer l’école dans l’entreprise et l’entreprise dans l’école, pour des compétences locales qualifiées pour le secteur de l’énergie.

Les bases de collaborations jetées entre ces différents acteurs clés du domaine se trouvent au fil des jours consolidées. Ainsi, lors d’une rencontre tenue jeudi, les participants venus des universités publiques comme privées, des établissements et lycées d’enseignement secondaire et des petites et moyennes entreprises, ont fait le point des actions menées depuis l’adoption de la feuille de route aux termes de la précédente réunion d’octobre 2021, sans oublier de mettre en exergue les difficultés rencontrées à cet effet et les perspectives.

Ouvrant les travaux de la rencontre, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a souligné l’engagement des uns et des autres à soutenir le gouvernement dans ses efforts au niveau du secteur énergétique afin de sortir des sentiers battus pour faire autrement les choses, en innovant dans ce domaine en perpétuel mouvement. Désormais, un véritable pont est établi entre les écoles, les entreprises et le ministère qui échangent constamment en présentiel et via des plateformes numériques à l’instar de WhatsApp et autres, des informations importantes, des offres d’emploi et toutes autres opportunités susceptibles de booster les compétences dans le secteur.

A travers les échanges interactifs, les participants ont pu comprendre au cours des différentes présentations qu’en dépit des avancées notées en termes d’offres d’emploi, la filière énergie trimballe toujours un vide à combler tôt ou tard en matière de compétences. Pour le ministre « le plus tôt serait mieux ».

Dona Jean-Claude Houssou est donc heureux et comblé par la qualité du travail et des investissements personnels des acteurs. Lesquels acteurs ont estimé à l’occasion que la trilogie gagnante donne déjà des résultats. « Elle est déjà gagnante », se sont-ils accordés en suggérant par ailleurs que les efforts se poursuivent pour assurer l’adéquation entre les curricula de formation et les besoins réels du marché. Et parlant de besoins, il en existe jusqu’à 65000 unités, conditionnés par l’environnement perpétuellement influencé par la dynamique sectorielle.

En perspectives…

Les perspectives de la feuille de route de la trilogie sont variées. En décembre 2021, il est projeté l’organisation d’un atelier de réflexion sur les pistes de solution et rédaction des termes de référence pour la mise en place d’un centre technique des métiers de l’énergie. En janvier 2022, une plateforme numérique sera créée sur la trilogie avant que ne soit organisé en mai 2022 un atelier sur le financement des activités planifiées. Aussi la 4ème rencontre de la trilogie prévue pour bientôt, débouchera-t-elle sur la mise en place d’un comité de suivi du plan d’action.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils