JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

Bénin : des professionnelles du sexe échangent avec le préfet Alain Orounla

Le préfet du Littoral, Alain Orounla a reçu des travailleuses du sexe (TS) et des institutions internationales, apprend Frissons radio. Cette rencontre d’échange s’inscrit dans le cadre de la répression engagée contre les TS dans la ville de Cotonou.

La rencontre annoncée entre les TS et Alain Orounla a enfin eu lieu. Ils se sont vus pour discuter et trouver un terrain d’entente relativement à la traque lancée contre les travailleuses du sexe par le Préfet du Littoral, une entreprise, avait avancé l’autorité, « d’assainissement, de santé et de sécurité publiques ».

Principalement, l’objectif de cette rencontre est d’expliquer au Préfet toutes les précautions médicales prises dans le secteur et le rassurer de ce qu’un accent particulier est mis sur le suivi médical. Sachant que l’une des raisons évoquées par les autorités pour entreprendre la répression est d’ordre sanitaire. A ce propos, Olga, une TS avait confié au micro de Frissons radio que « C’est vrai que nous sommes vulnérables, mais nous allons à l’hôpital chaque 3 mois. Chacun connaît son état sérologique ».

Plus tôt, une travailleuse du sexe avait fait part au média de son intention à saisir le Programme Santé de Lutte contre le Sida (PSLS) pour qu’ensemble, ils aillent évoquer avec le Préfet la question. Les filles de joie ont également tenu à souligner auprès de Alain Orounla que la meilleure solution ne serait pas de les traquer. Elles ne sont pas hostiles à l’idée d’encadrement de leur activité.

LME

À propos laprimeur

Check Also

« Au Bénin, nulle place au terrorisme et à ses adeptes ! », le Parlement béninois condamne

James William Gbaguidi, porte-parole de l’Assemblée nationale du Bénin @AN Suite aux attaques présumées terroristes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils