JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
lundi , décembre 6 2021

Covid-19 : le Bénin lance deux mois de campagne intensive de vaccination

Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, lancement de la campagne accélérée de vaccination contre la Covid-19, 16 nov. 21

Au Bénin, le gouvernement du président Patrice Talon a lancé une campagne de vaccination accélérée des citoyens contre le coronavirus. Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a donné le top, mardi 16 novembre 2021, depuis la mairie d’Abomey-Calavi.

La vaccination anti Covid-19 sera intensifiée les deux prochains mois au Bénin. Ainsi l’a voulu le gouvernement. L’objectif étant d’assurer la couverture vaccinale maximale qui demeure pour l’instant faible en dépit des efforts déployés par l’Etat central.

En effet, à la date du 7 novembre 2021, seulement 347.270 personnes ont bénéficié d’une première dose de vaccins et 265.501 ont été complétement vaccinées, soit un pourcentage de 3,64% contre 40% comme prévision de la population vaccinée à échéance décembre prochain.

Pour le Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Bénin, Dr. Mamoudzou Harouna Djingarey, la campagne lancée se justifie par l’évolution de la situation sanitaire au sein du pays. « Le Bénin a connu son troisième pic dans la période d’août à septembre 2021 avec une moyenne de cas allant jusqu’à 1800 cas et 6 décès par semaine. Voyant venir de nouvelles vagues de cas qui s’annoncent, le gouvernement du Bénin a décidé d’organiser une campagne intensive de vaccination », a expliqué le Coordonnateur résident de l’ONU.

« Avec cette campagne intensive qui démarre, les vaccins sont désormais disponibles dans toutes les communes et dans tous les arrondissements de notre pays afin d’assurer l’équité de l’offre vaccinale à tous les béninois âgés de 12 ans et plus de se faire vacciner. Nous voulons rapprocher le plus possible, le vaccin de nos compatriotes. Plus de 1000 équipes ont été mobilisées à cet effet »

Abdoulaye Bio Tchané

Quant Dr. Mamoudzou Harouna Djingarey, il pense que « personne ne sera en sécurité tant que le monde entier ne sera pas en sécurité, d’où la nécessité d’opter pour la vaccination, seule arme de protection contre la pandémie ».

Le Ministre d’État chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, lors du lancement de ladite campagne, a rassuré ses compatriotes de l’efficacité, la sureté et la sécurité des vaccins. Il était accompagné de ces collègues de la santé et des affaires sociales, les ministres Benjamin Hounkpatin et Véronique Tognifodé.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Abomey-Calavi : Hospice Adéyèmi s’engage à la tête des ambassadeurs du développement, dans la droiture et la sagesse

Hospice Adéyèmi recevant la lettre de mission A Abomey-Calavi, la coordination communale de  »Les Ambassadeurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils