JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

Cames : un béninois parmi les 14 nouveaux agrégés en Droit privé

Le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames) a livré le verdict de la 20è édition de son concours d’agrégation. 14 candidats sont déclarés admis dont un béninois.

Clotaire Agossou est désormais agrégé en Droit privé. Il est le seul béninois qui a pu tirer son épingle du jeu dans cette section, au terme du 20è concours d’agrégation des Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion du Cames. Ayant fini deuxième de sa promotion à l’Université de Parakou, il a su convaincre le jury international composé de six membres, présidé par le Professeur Charles Mba-Owono de l’Université Omar Bongo de Libreville (Gabon).

En dehors de lui, treize autres candidats ont été accrédités en Droit privé par le Conseil. Il s’agit de six Camerounais, deux Ivoiriens, deux Nigériens, une Sénégalaise, un Congolais et un Burkinabé. Le major de la promotion est le Camerounais Serge Yannick N’Koulou de l’Université de Ngaoundéré (Cameroun). Pour lui, c’est un grand ouf de soulagement. « Je me sens plus léger parce que la préparation a demandé des efforts intenses et beaucoup de stress », a-t-il confié.

Au départ, 41 postulants ont été enregistrés pour prendre part à l’édition 2021 de ce concours dans la section du Droit privé. 21 Maitres-Assistants Cames ont franchi le premier cap, pour passer la dernière épreuve d’admission. Des 21 admissibles, 14 sont déclarés admis par un jury dans lequel le Professeur Joseph Djogbénou de l’Université d’Abomey-Calavi a également siégé.

Le 20è concours d’agrégation des Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion du Cames lancé le 4 novembre 2021, a rassemblé cette année 198 candidats, Maitres-Assistants Cames de plusieurs pays africains. Ils ont été repartis et évalués en fonction de leur spécialité à savoir, le droit privé, le droit public, l’histoire des institutions, les sciences politiques, économiques, et de gestion.

Les résultats seront proclamés lors d’une cérémonie officielle ce mercredi 17 novembre. L’événement sera également consacré à la remise du Prix Coris Bank International et à la décoration de plusieurs personnalités dans l’Ordre International des Palmes Académiques du Cames.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : un étudiant de l’Ena-UAC et complices poursuivis pour fraude et corruption

Au Bénin, un étudiant de l’Ecole nationale d’administration (Ena-UAC) est en prison. Il est accusé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils