JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

UAC – Echec massif à la Fadesp : « une rare catastrophe…», fustige Prof. Philippe Noudjènoumè

Prof. Philippe Noudjènoumè

A la Faculté de droit et de sciences politiques (Fadesp) de l’université d’Abomey-Calavi (UAC), sur 2166 étudiants, seulement 67 sont admis en 3ème année. Un taux de réussite historiquement bas que le professeur Philippe Noudjènoumè qualifie de « rare catastrophe ».

L’année académique 2020-2021 s’est achevée et la Fadesp a battu le record en termes d’échec. Sur les 2166 étudiants en 2ème année, seuls 67 ont pu passer le cap pour la 3ème année soit un taux de réussite de 3,09%. Pour le passage de la 1ère en 2ème année, 177 personnes sont admises parmi les 5.000 étudiants avec un taux de réussite estimé à 2,1%.  

Au professeur Philippe Noudjènoumè, ces « résultats inouïs » font froid au dos car, souligne-t-il, « c’est l’une des rares catastrophes intervenues dans notre Faculté depuis des années ». Ancien enseignant de cette même faculté, il croyait avoir laissé la Fadesp « en des mains responsables », celles des gens devant avoir conscience que « si en notre temps, avec les moyens dérisoires, nous avions procédé à la manière dont vous agissez aujourd’hui, bon nombre d’entre vous ne serait pas là où ils sont aujourd’hui », a-t-il adressé au corps professoral.

Le constitutionnaliste déplore « l’insouciance » des enseignants de ladite faculté, de laquelle résultent ces rendements catastrophiques enregistrés cette année. Pour lui en effet, les résultats obtenus sont le reflet de la qualité de l’enseignant ayant encadré les étudiants. « Les résultats ci-dessus obtenus, signifient l’échec d’une année non seulement pour les étudiants et leurs parents, mais surtout pour les enseignants eux-mêmes, car exprimant ou leurs incompétences ou leurs négligences coupables », a lâché Philippe Noudjènoumè. Selon le président de l’Alliance pour la patrie (APP), cette situation à conséquences multiples, « interpelle chacun de nous ».

LME

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : un étudiant de l’Ena-UAC et complices poursuivis pour fraude et corruption

Au Bénin, un étudiant de l’Ecole nationale d’administration (Ena-UAC) est en prison. Il est accusé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils