JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

« Pour une fois, un Président africain ne vient pas à l’Elysée pour quémander »

Au Bénin, la restitution des trésors royaux par la France fait plus d’un citoyen heureux. Benoît Illassa en est un qui salue le leadership du président Patrice Talon dont la présence à l’Elysée, mardi, n’était pas selon lui déshonorante.

Mardi dernier, Patrice Talon était au palais de l’Elysée pour entériner le retour officiel des biens culturels du Bénin au bercail. L’ancien Ambassadeur du Bénin auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Benoît Illassa est satisfait de ce cap franchi notamment de la raison toute particulière ayant conduit le chef de l’Etat à la présidence de la métropole.

« Pour une fois, un Président africain ne vient pas à l’Elysée pour quémander l’obole destinée à payer les salaires de ses fonctionnaires. Autre temps, autres mœurs !!! », a-t-il acclamé.

Pour avoir réussi l’exploit de ramener chez elles, ces œuvres d’art, l’ancien diplomate estime que le Président béninois « mérite d’être accueilli à Cotonou comme un héros au même titre que le butin restitué qui l’accompagne. »

Mieux, Benoît Illassa suggère que l’on attribue désormais le nom de Patrice Talon au musée d’Abomey. De son vivant, dit-il, le chef de l’Etat le mérite. En effet, » c’est la moindre des choses que notre pays peut offrir à cet homme courageux et imbu de culture. », conclut l’ancien Ambassadeur du Bénin auprès de l’OIF.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Bénin – Trésors royaux : les enjeux liés à une restitution historique débattus

Au lendemain de l’accueil des 26 trésors royaux du Bénin restitués par la France, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils