JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

Bénin : HECM promeut l’excellence, valorise ses meilleurs étudiants

He. Natondé Aké, promoteur de HECM

La salle rouge du palais des congrès de Cotonou a été aux couleurs de l’excellence le samedi 30 octobre 2021. La Haute école de commerce et de management (HECM) y a célébré la 22ème édition de la soirée de l’excellence. Une occasion en or pour elle, d’honorer ses meilleurs étudiants, de décerner de diplômes de fin de cycle à certains et de faire prêter serment, à un nouvel enseignant permanent de l’école. Corps professoral, étudiants, parents, amis, invités et autres présents, la cérémonie agrémentée par des prestations artistiques, aura été un énième pari gagné pour le promoteur, l’honorable Natondé Aké.

Des étudiants vêtus d’une toge magistrale, dont l’impériosité est rehaussée par une coiffe de la même facture. Avec les chaises et le décor imposant de la grande salle du palais des congrès de Cotonou, l’harmonie des couleurs était parfaite. Le rouge dominant, traduisant à la fois la splendeur d’une soirée dédiée à la célébration du courage et de la bravoure de ces centaines de jeunes dont la qualité du travail honore la Haute école de commerce et de management. A tout seigneur tout honneur, dit-on, l’école leader n’a pas voulu déroger cette année à ce qui lui est désormais devenu une tradition : célébrer les étudiants les plus méritants. 2021, 22ème édition d’un événement scindé en trois temps. D’abord, la remise de récompenses aux meilleurs étudiants de l’année écoulée. Ensuite, la remise officielle de parchemins aux différents lauréats admis aux examens nationaux de Licence et de Master édition 2019-2020. Enfin, prestation de serment d’un nouvel enseignant permanent de HECM.

C’est au professeur Albert Chincoun, directeur général délégué de HECM qu’est revenu l’honneur d’ouvrir la vague des allocations, souhaitant la bienvenue à l’ensemble constitué d’enseignants, de personnalités politiques et administratives, de partenaires techniques et financiers sans oublier les nombreux parents venus vivre les moments d’émotions avec leurs enfants. Il a d’entrée fait un bilan réluisant de l’année académique passée aussi bien en termes de formation de qualité que de l’amélioration des conditions de travail des apprenants. « L’année académique 2020-2021, dit-il, s’est achevée sur une bonne note, notamment la livraison du chantier entrepris au cours de l’année 2019-2020 ». Il évoque surtout la construction d’un nouveau bâtiment moderne flambant neuf à la direction générale sise à Jéricho sans oublier la pérennisation des efforts pour renforcer le e-learning.

La moisson a été également abondante en ce qui concerne les nombreux nouveaux partenariats noués afin d’établir en faveur des étudiants, un pont sûr entre l’université et les entreprises. La performance des étudiants au cours de l’année résulte donc de ces différentes actions menées par l’administration. Et pour le représentant des étudiants, Stéphane Itoto, « HECM n’est pas l’école leader par hasard ». Grâce à son promoteur, Natondé Aké, souligne-t-il, « cette école véritablement panafricaine est une véritable moule des hommes et femmes dont l’Afrique a besoin pour son développement ». Aussi le président des étudiants a-t-il tenu à remercier l’honorable et son équipe non seulement pour la qualité de l’enseignement mais aussi pour la promotion de l’excellence des apprenants.

De la récompense de l’excellence

C’était le moment le plus attendu. Celui de la remise des prix. Les lauréats sont nombreux, classés en fonction de leurs moyennes. Selon les critères, ils doivent avoir entre 14 et 20 de moyenne. La première catégorie est celle des étudiants ayant totalisé au moins 14. Ils partent les bras chargés de documents didactiques contrairement à ceux qui s’en sont sortis avec au moins 15. En plus des livres, ces derniers bénéficient d’une réduction de 30% sur leur scolarité, équivalant à 190800 FCFA.

Les apprenants dans le palier de 16 à 16,40 emportent chacun des lots de bouquins et un PC. Quant aux 37 lauréats de Licence 3, il leur a été octroyé un bon de stage rémunéré auprès des différents partenaires. La major de tout le premier cycle, la Licence part avec un ordinateur portatif et une imprimante. Elle a obtenu une note de 16, 45. Pareil pour le meilleur étudiant du second cycle, Master qui totalise 16,92 de moyenne. Enfin, les motos flambant neuves ont été remises par le promoteur même aux étudiants, toutes filières et cycles confondus, ayant pu avoir 16,50 ou plus de moyenne au terme des classements de l’année écoulée. Il faut remarquer le grand nombre de femmes dans le rang des lauréats, en pôle position. En ce qui concerne les nouveaux titulaires de Licence, ils ont reçu leurs diplômes.

Prenant la parole, la représentante des lauréats a dit sa gratitude au promoteur, au parrain Pascal Kovè, aux structures publiques et privées, partenaires de HECM, aux enseignants, au personnel administratif et aux parents. Les diplômes obtenus, ajoute-t-elle, ne sont pas une fin en soi. « Soyons prêts à démontrer dans les structures qui nous recrutent, le sérieux qui nous a été inculqué à la Haute école de commerce et de management. Comme nos devanciers, nous promettons d’être ses embassadeurs en milieu professionnel, de manière à renforcer la confiance actuelle et future en ladite Ecole », a promis le porte-parole des lauréats.

La tâche n’est pas facile, a reconnu pour sa part, Firmin Fanou, représentant le parrain de la promotion, Pascal Kovè, directeur général de BGFI-Bank Bénin. Il invite dès lors les étudiants à rester sages devant certaines situations de la vie professionnelle. La réussite selon lui est, non dans l’immobilisme, mais dans l’agilité. Au représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de renchérir qu’à côté des diplômes, il y a une obligation de compétence. En cela, le professeur Youssao Abdou Issaka ne doute pas de la crédibilité de  » l’école leader  ».

De la prestation de serment

Dr. René Houénou a prêté serment

Au nombre des quatre (4) docteurs ayant soumis leur dossier au conseil scientifique, un est validé à cette date. Dr. René Houénou a prêté serment devant le professeur Charlemagne Igué, président du conseil scientifique de HECM et devant l’assemblée. Il a promis de participer avec dévouement et engagement aux activités de l’école, en assurant une formation de qualité des étudiants.

Le président du conseil scientifique a reçu son serment et lui a rappelé qu’en tant qu’enseignant permanent, il a l’obligation de transmettre la connaissance, d’éduquer sans oublier de poursuivre l’effort de recherche et d’être au service de la communauté. Il faut préciser qu’une fois les dossiers des trois autres validés, ils pourront se prêter au même exercice lors d’une cérémonie spéciale.

Des partenaires

Ils sont nombreux. Du secteur public comme privé, ces partenaires ont accepté d’accompagner la Haute école de commerce et de management dans sa vision d’excellence. Ce sont plus d’une dizaine d’établissements financiers, de banques, et bien d’autres structures de tous les secteurs d’activités. Boa bank, Ecobank, BGFI-Bank, Assana groupe, hôpital la croix de Zinvié, pour ne citer que ceux-là. Ces partenaires ont largement contribué à la réussite de l’événement et ont mérité les remerciements du promoteur Natondé Aké et du directeur général délégué.

He. Natondé Aké et son épouse

Au total, artistiquement animée par les artistes Praouda, Nikanor et Sessimè, la 22ème édition de la soirée de l’excellence a été un pari gagné pour l’école dont les performances sont reconnues sur le plan national et international. Le dernier prix en date est celui remporté par HECM à Kigali au Rwanda pour sa bonne pratique de compétence digitale.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : un étudiant de l’Ena-UAC et complices poursuivis pour fraude et corruption

Au Bénin, un étudiant de l’Ecole nationale d’administration (Ena-UAC) est en prison. Il est accusé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils