JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

Covid-19 : au Bénin, les services publics sont fermés aux non vaccinés

Benjamin Hounkpatin, ministre béninois de la Santé se faisant vacciner @Présidence

Plus aucun citoyen ne sera autorisé dans les services publics sans être vacciné contre le coronavirus. La décision est prise en conseil des ministres le mercredi 20 octobre 2021. Elle est valable autant pour les services publics que pour les collectivités territoriales.

Les usagers des administrations publiques devront dorénavant présenter une preuve de vaccination ou d’un résultat PCR datant de moins de 48 heures avant d’y avoir accès. Selon la décision du conseil des ministres. En effet, l’état des lieux en ce qui concerne la situation sanitaire liée à la Covid-19 n’étant toujours pas rassurant, le gouvernement a dû prendre cette nouvelle mesure.

« Le ministre de la Santé a fait au Conseil, le point de la situation épidémiologique liée à la nouvelle vague de la pandémie de la Covid-19. Il en ressort qu’à la date du 18 octobre 2021, 24.678 cas ont été enregistrés avec 161 décès. Sur les sites de prise en charge, 256 patients sont en cours de traitement dont 16 cas graves nécessitant des soins intensifs. En ce qui concerne la vaccination, 263.442 personnes parmi lesquelles 197.685 ont un schéma vaccinal complet, ont reçu des doses appropriées de différents types de vaccins », fait état le relevé des décisions prises lors du conseil des ministres hier.

Au vu du tableau présenté qui n’augure pas d’une couverture vaccinale satisfaisante contre la pandémie, il n’est donc pas envisageable de lever les mesures de restriction prises le 1er septembre 2021. En attendant le dénouement de la crise qui  favorisera la reprise de toutes les activités économiques et le retour progressif à une vie normale sans exposer la grande masse à la contamination, le gouvernement, en plus de la vaccination rendue obligatoire pour l’accès aux services publics, invite les populations à ne pas hésiter à se rendre sur les lieux de prise en charge.

Il garantit de la disponibilité des vaccins  et rappelle par ailleurs que la vaccination contre la maladie est obligatoire pour tout le personnel médical, paramédical, pharmacien, aide-soignant ainsi que le personnel administratif des formations sanitaires publiques et privées et le personnel des officines pharmaceutiques.

LME

À propos laprimeur

Check Also

« Au Bénin, nulle place au terrorisme et à ses adeptes ! », le Parlement béninois condamne

James William Gbaguidi, porte-parole de l’Assemblée nationale du Bénin @AN Suite aux attaques présumées terroristes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils