JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

Bénin: plus de 2 tonnes de cocaïne saisies. 6 nationalités impliquées

Mario Mètonou, Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet)

Au Bénin, dans la commune de Sèmè-Kpodji, une importante quantité de cocaïne a été saisie. Les investigations sont déjà en cours pour situer les responsabilités, a précisé le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet), Elon’m Mario Mètonou, dans un communiqué, jeudi 30 septembre 2021.

2575,35 kilogrammes de cocaïne dont les tests sont positifs au réactif. Le produit est introduit sur le territoire béninois et entreposé dans un magasin à Sèmè-Kpodji. Un stock découvert par les agents et officiers de police judiciaire en service à l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et Précurseurs (OCERTID).

Conformément à la procédure recommandée dans cette circonstance, le décomptage et le pesage de la marchandise sous la supervision du deuxième Substitut du Procureur Spécial et de l’équipe d’intervention, ont permis de dénombrer « 2240 plaquettes dont une déjà désagrégée en partie.  Le poids total avec emballages de cette quantité de produits saisis est 2575, 35 kilogrammes », informe le Procureur.

LIRE AUSSI Cybercriminalité au Bénin : Le procureur Mètonou lance la traque contre le maraboutage sur les réseaux sociaux

Il aura fallu en effet une traque secrète et une enquête minutieuse pour tomber enfin sur l’entrepôt appartenant selon les explications du Procureur Mètonou, au libanais EL Dorr Zafer et actuellement loué par le ressortissant ivoirien Kipre Kouadio. Dans cette affaire, plusieurs individus sont suspectés. « Onze (11) personnes de nationalités béninoise, togolaise, burkinabè, hollandaise, libanaise et allemande sur qui pèsent, à divers degrés, des soupçons », a révélé Mario Mètonou.

Les enquêtes sont ouvertes aux fins de situer les responsabilités de toutes les personnes interpellées et de leurs éventuels complices. Il faut retenir que cette saisie s’inscrit dans le cadre de la répression des infractions relatives aux drogues et précurseurs, aux stupéfiants et substances psychotropes.

LME

À propos laprimeur

Check Also

A Azowlissè, ils ont dépouillé la caisse de la Vierge Marie

Un cambrioleur louchant par la porte @verisure.fr Au Bénin, l’église catholique Sainte Thérèse de l’Enfant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils