JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , septembre 21 2021

Bénin – Covid-19 : vaccination imposée au Maep, le syndicat brise le silence

Suite à la décision du ministère de l’Agriculture de l’Élevage et de la Pêche portant vaccination de tout le personnel, le Synacea-Maep a vivement réagi. C’est à travers une déclaration que le secrétaire général a porté au public la décision du syndicat.

 « En tout état de cause, la participation des agents aux séminaires, aux ateliers et aux missions du MAEP sera désormais subordonnée à la présentation de l’attestation de vaccination ou à un test PCR négatif datant de 48 heures maximum ». Des propos tirés de la note de service N° 3015JMAEP/DC/SGM/DAP/SA du 24 août 2021. Les travailleurs du ministère, n’y ont pas plus que le seul choix de se faire vacciner. 

Anicet Semevo Sangnidjo le Secrétaire général du Synacea-Maep rejette cette motion. Dans sa déclaration, il juge la position des responsables ministériels de piège. Se basant sur l’efficacité des traitements utilisés par le Bénin, le Synacea-Maep interroge le gouvernement sur les mobiles des tentatives d’intimidation liées à la vaccination. « Est-ce que le gouvernement a les éléments de preuve scientifiques de l’innocuité des vaccins qu’il fait injecter à la population ? » s’interroge-t-il.

Considérant que la diffusion de la note par certaines autorités des structures du MAEP tend vers une menace, le Secrétaire Général rappelle les déclarations du ministre de la Santé pour démontrer que les travailleurs peuvent rejeter le vaccin.

« Pourtant le ministre de la Santé dans son message du 01 avril 2021 à l’entame de la campagne de vaccination a pris le soin de préciser que la vaccination est volontaire », affirme-t-il avant d’ajouter « Il ne peut être autrement car la loi sur la protection de la santé en République du Bénin dispose en son article 7 que ‘‘ tout patient a le droit d’accepter ou de refuser un acte médical, l’application d’un traitement médical’’ ».

Sans contrainte ni menace

Face à l’absence de réponse officielle ni scientifique prouvée à propos de leur interrogation, le Synacea-Maep lève une vive protestation contre toute forme d’intimidation de menaces des autorités pour imposer la vaccination aux travailleurs. De même, ils mettent chaque travailleur devant ses responsabilités quant à l’inviolabilité. Le syndicat a notamment exhorté les travailleurs à dénoncer tout ce qui s’apparente à une subordination à la vaccination.

« Le Bureau exécutif national demande le respect du libre choix de chaque travailleur de ne pas être vacciné où d’être vacciné sans contrainte ni menace de quelque nature que ce soit non à l’imposition de la vaccination contre la Covid-19. Vive la liberté de choix de chaque travailleur » a scandé le secrétaire en mot de fin. 

Hans Prosper AWOH-DJENKE (Stag)

À propos laprimeur

Check Also

Deuil dans la presse béninoise, Vincent Foly n’est plus

Vincent Foly n’est plus. Le promoteur du journal béninois d’information La Nouvelle Tribune a tiré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils