JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , septembre 22 2021

Institut national de la femme : Claudine Prudencio et Huguette Bokpè Gnacadja propulsées

Elles ouvrent le bal des femmes qui vont diriger l’Institut national de la femme.  Claudine Afiavi Prudencio, actuelle présidente d’honneur du parti UDBN et l’avocate activiste des droits humains, Huguette Bokpè Gnacadja sont faites en conseil des ministres de ce mercredi 1 septembre, respectivement présidente et secrétaire exécutive de l’institut.

L’opinion nationale attendait ces nominations depuis plus d’un mois en conseil des ministres, le 21 juillet 2021 où l’approbation des statuts de l’Institut est intervenue. L’Institut national de la femme est un établissement public doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions déterminantes en faveur de la femme.

LIRE AUSSI « Les garçons, ne faites pas du 14 février un jour de triomphe », Me Huguette Bokpè Gnacadja

Rattaché à la présidence de la République, il a pour mission d’œuvrer à la promotion de la femme, tant aux plans politique, économique, social, juridique que culturel, aussi bien dans la sphère publique que privée. Il est aussi chargé de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard de la femme.

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : les directeurs de la maternelle et du primaire nouvellement nommés (liste)

Le ministre des enseignements maternel et primaire a nommé de nouveaux directeurs d’écoles dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils