JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

Bénin – Société  : La Situation des réfugiés Burkinabè préoccupe Bio Tchané

Le ministre d’État chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale Abdoulaye Bio Tchané a reçu en audience mardi 31 août la représentante du Bureau Multi-pays du Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR) Monique Ekoko. L’occasion pour les deux personnalités de discuter de la situation des réfugiés Burkinabè à la frontière Burkina Faso – Bénin.   

La situation dans l’Est du Burkina-Faso, à la frontière avec le Bénin est en proie à la menace terroriste. La situation crée fréquemment de déplacements de populations Burkinabè qui se réfugient dans la localité de Porga. Selon Monique Eoko, le Bénin a joué un rôle crucial pour l’accueil des réfugiés de diverses nationalités. Elle admet que les mesures mises en œuvre par le Bénin pour apporter de l’aide aux réfugiés burkinabè montrent que le pays respecte ses conventions et mérite le soutien du Haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés.

Monique Eoko a plaidé auprès du gouvernement pour la mise en place d’un plan de contingences. Il a été également question des réfugiés qui séjournent au Bénin depuis de longues années et qui ne souhaite plus rentrer chez eux.  Le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a rassuré de la disponibilité de l’exécutif béninois pour la poursuite de l’assistance aux réfugiés dans le respect des accords signés. Le ministre d’Etat a insisté sur la variation de la prise en charge des réfugiés varie selon les régions les traditions.

Abdoulaye Bio Tchané a laissé entendre que le gouvernement va mener des actions pour faciliter  le vivre ensemble entre réfugiés et les populations de Porga. Pour une gestion efficace de l’intégration des déplacés burkinabè, le ministre d’État, a par ailleurs pris l’engagement de discuter avec le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique des mesures idoines qui s’imposent.

Gaétan HANOU (Stag)

À propos laprimeur

Check Also

A Azowlissè, ils ont dépouillé la caisse de la Vierge Marie

Un cambrioleur louchant par la porte @verisure.fr Au Bénin, l’église catholique Sainte Thérèse de l’Enfant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils