JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

Bénin – Protection des enfants : plaidoyer pour la création du Cape à Lalo

Une mère portant un bébé @Unicef

Le Comité communal de protection de l’enfant (CCPE) de Lalo a tenu sa première session ce jeudi 26 août 2021 à la salle de conférence de la mairie de Lalo. Au menu de cette session, la présentation du bilan des enfants victimes de toute sorte de violences dans la localité.  Elle a connu la présence des acteurs de protection sociale et des autorités à divers niveaux.

Placée sous le thème « Violences faites aux enfants dans la commune de Lalo », cette première session de l’année 2021 s’inscrit dans un contexte où les violences faites aux enfants deviennent de plus en plus récurrent dans la commune de Lalo. C’est ce qui ressort en effet des statistiques évoquées par Ginette Dakodo chef section promotion  de famille, de l’enfance et du genre au Centre de promotion social (CPS) de Lalo sur les abus des violences commis à l’égard des enfants dans ledit commune.

LIRE AUSSI Protection de l’enfance : 31 ans après l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, un bilan mitigé

À travers une communication, Ginette Dakodo a martelé que les statistiques évoquées sont loin de la réalité. Plusieurs cas de violences commis envers les enfants ne sont en effet pas signalés. À l’en la cheffe section promotion  de famille, de l’enfance et du genre au Centre de promotion social (CPS) de Lalo, plusieurs actions se mènent pour pallier les crimes faits à l’endroit des enfants.

Malgré les efforts, le phénomène ne cesse de croitre. Tout en exhortant les acteurs à divers niveaux à mieux s’impliquer davantage pour inverser la tendance, Ginette Dakodo  a rappelé que la méthode pour sauver les enfants victimes de violence passe par  l’implication solidaire des acteurs. Une solidarité qui passe par la signalisation de tout cas de violence et l’assistance du CPS dans la prise en charge des cas de violences.

LIRE AUSSI « Aidez vos enfants à se tromper », Cyra Padonou-Séké

Face au phénomène qui prend de l’ampleur, Ginette Dakodo plaide auprès des autorités de la commune pour la mise en place d’un Centre d’Appui à la Protection des Enfants (CAPE). Le représentant du maire de Lalo Périn Djègbé a exprimé son satisfecit à l’endroit des responsables du CPS de la commune pour les actions qu’ils mènent afin de lutter contre le phénomène qui constitue un handicap pour l’épanouissement de l’enfant. Il a promis l’accompagnement du Conseil communal au CPS dans l’optique d’offrir un avenir radieux aux enfants de Lalo qui constituent la relève pour l’évolution de la commune.

Gaétan HANOU (Stag.)

À propos laprimeur

Check Also

Corruption : la CPD, nouveau dispositif de lutte au Bénin

Au titre des mesures normatives prises en conseil des ministres le mercredi 19 janvier 2022, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils