JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , septembre 22 2021

Ghana : découverte macabre de trois têtes humaines chez un footballeur

Ce mardi 24 aout, la police ghanéenne a mis la main sur un footballeur du nom de Richard Gyamfi dans la localité de Sunyani. Une perquisition à son domicile a permis  aux forces de l’ordre de découvrir trois (03) têtes humaines dans son réfrigérateur.

Sur les pistes d’un enfant de 13 ans disparu, la police ghanéenne a mis la main sur un célèbre footballeur et commentateur sportif dans la localité de Sunyayni au Ghana.

Selon les informations évoquées par Sky FM, l’adolescent, du nom de Louis Agyemang Junior est porté disparu alors qu’il était à un entrainement dans un parc de football de la municipalité. En effet, les recherches entreprises par les parents pour retrouver l’enfant ont été vaines. Ce n’est qu’à l’issue de cette phase que l’un des jeunes du quartier a avoué aux géniteurs avoir aperçu le jeune Louis en compagnie de Richard Gyamfi alias Fire.

LIRE AUSSI Drame : Pour une histoire de 200 FCFA un jeune tue son ami à Cotonou

Un fait que ce dernier a nié devant les parents du jeune enfant pendant l’interrogatoire. Ayant fait irruption plus tard dans la maison du footballeur en vue de retrouver l’enfant, les parents et les jeunes du quartier ont pu se rendre compte de l’évidence. Le corps sans vie du jeune Louis Agyemang Junior a été retrouvé dans la chambre du footballeur.

Vigilante, la foule a pu empêcher le nommé fire de prendre la poudre d’escampette. Ce dernier sera alors intercepté puis remis à la police locale. L’intervention de la police a permis également de retrouver trois (03) têtes humaines dont celle du jeune Louis.

LIRE AUSSI Vie chère au Ghana : la colère des internautes s’étend dans les rues

Le footballeur a été remis à la police régionale de Bono par la police d’Abesim. Des enquêtes ont été ouvertes pour mieux cerner le  contour du crime car les trois têtes découpées n’ont pas été encore clairement identifiées. Pour le moment, les dépouilles des victimes ont été transférées à la morgue de Best Care Mantukwa.

Par Gaétan HANOU (Stag.)

À propos laprimeur

Check Also

«Les véritables maîtres ne croient jamais avoir atteint la maitrise…». Louis Vlavonou

Louis Vlavonou sur le terrain ce jeudi 3 août 2021/ Formation des éléments du Groupement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils