JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , septembre 21 2021

Jeux et culture de paix à la maternelle: les enseignants s’outillent pour plus d’efficacité

Jeux et culture de paix à la maternelle: les enseignants s’outillent

Les acteurs du sous-secteur de l’enseignement maternel tiennent depuis le mardi 17 août 2021, un atelier de renforcement de capacités. La formation se déroule à l’Ecole normale d’instituteurs (ENI) d’Allada, avec pour finalité de rendre davantage plus efficaces les acteurs dans la mission qui leur est dévolue en matière d’éducation de la petite enfance.

Ils sont au début du développement psychoaffectif de l’enfant. Ce rôle qui leur incombe exige une certaine pédagogie inhérente à l’enseignement maternel dont ils sont acteurs. C’est dans cette optique qu’avec le soutien de l’Unesco, les enseignements de la maternelle se sont retrouvés dans le cadre de cet atelier de formation portant sur les activités ludiques et la culture de la paix.

LIRE AUSSI Bénin: les enseignants du Synaem et du Snep à l’école du professionnalisme

Une initiative de la Direction de l’enseignement maternel (DEM), cette activité vise notamment à outiller les responsables d’unités pédagogiques, les chefs de région pédagogique et les conseillers pédagogiques afin de les rendre plus opérationnels au niveau de l’enseignement préscolaire.

Il s’agit en effet, d’«un élément indispensable pour la satisfaction de la cible 4.2 des objectifs du développement durable qui stipule que d’ici 2030, nous devons faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance, à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire », a martelé Comlan Médard Zangronio. Il est le directeur département des enseignements maternel et primaire du département de l’Atlantique.

Le devoir de l’école

Directrice de l’enseignement maternel, Mireille Afouda insiste sur le devoir de l’école vis-à-vis de l’enfant dans une société éprise de paix. Elle n’entrevoit aucune possibilité de développement social au cas où l’école déroberait à sa prérogative de transmettre des compétences sociales à la petite enfance.

« C’est pourquoi, dit-elle, en plus de l’enseignement des compétences qui forgent le physique et le mental, le volet psychologique qui s’occupe des émotions est à privilégier dans toutes situations à la maternelle». Un moyen selon la directrice, d’apprendre à l’enfant à gérer ses sentiments et émotions, à forger sa personnalité, sa moralité et à se doter ainsi d’une culture de paix.

LIRE AUSSI « Aidez vos enfants à se tromper », Cyra Padonou-Séké

Les communicateurs commis pour ces quatre jours de formation vont surtout mettre l’accent sur l’importance du jeu pour le développement intégral chez l’enfant. Les textes et conventions internationaux relatifs aux droits et devoirs des enfants, les liens entre jeux du prescrit officiel de l’enseignement maternel et l’éducation à la culture de la paix sont également des thèmes au menu de cette rencontre de partage qui connaitra son épilogue ce vendredi. Et pour la directrice de l’enseignement maternel, Mireille Afouda, aucun des douze départements ne sera laissé pour compte.

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : opportunité de formations diplômantes et continues au Cradat à Yaoundé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils