JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , septembre 22 2021

« Aidez vos enfants à se tromper », Cyra Padonou-Séké

Cyra Padonou-Séké

L’éducation des enfants est un rôle délicat qui incombe aux parents. Mais ne pas savoir comment s’y prendre peut avoir des conséquences fâcheuses. Reçue sur Sikka TV, Cyra Padonou-Sèkè, consultante en mariage et famille propose quelques astuces pour éduquer des citoyens complets.

Une éducation parentale bienveillante qui n’humilie pas l’enfant. Cette éducation donnée avec amour et qui tient compte des besoins de l’enfant. C’est ce modèle d’éducation que suggère Cyra Padonou-Sèkè. La consultante en mariage et famille ne partage pas l’idée de l’hyper-parentalité même si elle est consciente que l’objectif des parents est de bien protéger leurs enfants.

LIRE AUSSI JMCJ 2021 : Knms et Cveri-UAC préparent les jeunes enfants à la compétence

Mais la présence à outrance des géniteurs dans la vie de leurs descendants ne contribue pas à vrai dire à leur développement psychoaffectif. En effet, les chérubins ont aussi droit à l’erreur. « Aidez les enfants à se tromper, accompagnez-les dans les erreurs et aidez-les maintenant à comprendre là où ils ont commis d’erreurs» pour savoir comment faire à l’avenir, propose la consultante.

Cyra Padonou-Sèkè met en relief quatre astuces clés à mettre en pratique par les parents dans le processus d’éducation. D’une part, il faut savoir accueillir l’émotion de l’enfant, interagir avec lui dès l’enfance. « Un enfant qui pleure, ne lui interdisez pas de pleurer. Ne lui dites pas, tu es un garçon et un garçon ne doit pas pleurer », objecte l’invitée de Sikka TV.

LIRE AUSSI Protection de l’enfance : 31 ans après l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, un bilan mitigé

D’autre part, il est indispensable de ne pas faire les choses à la place des enfants. Le mieux, dit-elle, serait de leur montrer comment faire telle ou telle chose et de leur faire confiance, sans les comparer aux autres enfants. Exemple, apprendre à l’enfant à ranger sa chambre ou à écouter sa voix intérieure.

Un autre aspect non moins important est d’encourager ses enfants sans tomber dans le piège de les louanger. « Louer son enfant, ce n’est pas une bonne éducation », estime Cyra Padonou-Sèkè qui renchérit que le fait de complimenter encourage la créativité.

Eduquer par l’exemple

Le quatrième point souligné par la consultante en mariage et famille est l’éducation par l’exemplarité. « Vous êtes à la maison, vous demandez à votre enfant de ne pas mentir. Mais vous-même dans votre service vous mentez. A votre femme, vous mentez, à votre mari, vous mentez. Vous n’êtes pas véridique, vous n’êtes pas honnête, vous n’êtes pas intègre. Et donc, vous créez une énergie de mensonge dans votre foyer. Les enfants grandissent et son impactés par cette énergie de mensonge », avance Cyra Padonou-Sèkè.

A l’en croire, il vaut mieux être des modèles pour les enfants. Et rien d’humiliant pour les parents de présenter leurs excuses à leurs descendants. C’est plutôt, ajoute-elle, une manière de leur apprendre à en faire autant. « Un papa qui trompe sa femme est en train de donner à l’humanité un enfant qui trompera sa femme », a conclu l’invitée de Sikka TV.

Par LME

À propos laprimeur

Check Also

Le français, c’est fou ! Découvrez ces mots masculins qui se féminisent au pluriel

Vous avez beau avaler votre Bescherelle, il y a toujours en français ce piège inattendu. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils