JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , septembre 22 2021

Bénin – 1er août 2021 : deux actes forts marquants, la solennité dans la sobriété

Patrice Talon à l’occasion de la célébration du 1er août 2021

Le peuple béninois a célébré, dimanche 1er août 2021, le 61è anniversaire de son indépendance. Contexte sanitaire oblige, cette célébration s’est déroulée avec grande simplicité et dans une ambiance emprunte de solennité. Deux moments forts ont marqué cet événement ayant connu la présence des présidents des institutions étatiques du Bénin. 

Quelques minutes avant 10h, l’atmosphère était calme. Tout était apprêté déjà pour accueillir le chef de l’Etat attendu sur les lieux aux environs de 10h. Soigneusement ordonnées, les forces de l’ordre et de sécurité imposaient de par leur présence, un air solennel à l’esplanade du Monument aux morts à Xwlacodji. Les bruits de fanfares de la police. Moins de mouvements.

LIRE AUSSI 1er août à Sakété : le feedback du maire Nestor Idohou pour mieux disposer l’avenir

A l’heure convenue, le cortège présidentiel s’emmène. Il s’immobilise enfin pour permettre au président de la République de descendre de la voiture. Maîtres des lieux, le préfet du département du Littoral Alain Orounla et le maire de Cotonou Luc Atrokpo ont accueilli le chef de l’Etat. Ensuite, avec une démarche bien cadencée, Patrice Talon engage la marche vers le Monument aux morts. Au pied de l’édifice, dépôt de gerbe en hommage aux fils et filles de la nation avec délicatesse.  Trois pas réajustés en arrière. La flamme allumée. Plus aucun geste. La fanfare de la police républicaine résonne en hommage à nos héros.

LIRE AUSSI Bénin – 1er août 2021 : l’indépendance sans parade militaire

Quelques instants après, le chef de l’Etat se retire. Le cortège présidentiel prend le départ pour le palais de la Marina entièrement rénové et fleuri. 10h, le cortège est à la présidence. Du véhicule, Patrice Talon descend. Pas majestueusement bien rythmés, harmonisés avec les mouvements des bras. Et puis, arrêt devant le drapeau national. Buste droit. Aube nouvel, l’hymne national exécuté par la police républicaine.

Après, le second moment solennel de la célébration : prise d’arme. Une étape aussi symbolique. Patrice Talon se dirige à présent vers les personnalités présentes, alignées d’un côté du tapis rouge. Vives salutations, sourire aux lèvres et quelques secondes de discussions à chaque niveau. Les présidents des institutions de l’Etat commençant par le président Louis Vlavonou. Des signes de mains et de tête en maintenant la distance d’au moins un mètre. Au bout du rang, les escaliers du bâtiment principal de la présidence. Patrice Talon monte puis, devant la porte, se retourne, salue tout le monde à nouveau et rentre dans son palais sourire aux lèvres.

LIRE AUSSI BENIN-1ER AOUT 2020: Voici le logo officiel de la commémoration des indépendances

« C’est un moment de communion », a confié à la presse, le ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci. Un moment de fête dans une totale sobriété qui n’enlève rien à la solennité, fait remarquer le président de l’Assemblée nationale. Louis Vlavonou note plutôt de l’amélioration dans la célébration de la fête nationale. Il souhaite toutefois la fin de la pandémie de Covid-19 pour le retour aux fondamentaux : les défilés militaires.

LIRE AUSSI Patrice Talon : « Je dirai à mon successeur de bien lire le chiffre 2 qui y figure »

Certes, pas de parades militaires, mais « cette cérémonie toute sobre n’a pas manqué de solennité », se réjouit le ministre de la justice, Sévérin Quenum. Il faut bien fêter, dit le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin, mais pas question d’oublier les gestes barrières au coronavirus. Aussi invite-t-il l’ensemble du peuple béninois à sortir massivement pour se faire vacciner.

Par LME

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : les directeurs de la maternelle et du primaire nouvellement nommés (liste)

Le ministre des enseignements maternel et primaire a nommé de nouveaux directeurs d’écoles dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils