JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

ASSEMBLEE NATIONALE, Comment le Pdt Louis Vlavonou a conquis le Bénin en moins de 3 ans

Mardi 20 juillet, Louis Vlavonou est dans une foule de musulmans à la place Idi de Porto Novo. Prière de l’Aïd-el-Adha terminée, c’est serein que ce fervent catholique participe aux invocations de l’imam. Une matinée de fête de Tabaski qui révèle les moyens par lesquels cet ancien cadre de l’administration douanière a pu conquérir le pays en se hissant comme l’un des piliers du régime béninois.

Boubou blanc, les mains légèrement levées, le président de l’assemblée nationale a invoqué Allah aux côtés de la communauté musulmane de Porto-Novo. Un résumé de ses 2 ans à la tête du parlement. Actif sur le plan de la production législative et jamais absent sur le terrain, Louis Vlavonou a fait un savant dosage, de la politique mêlée au cœur sans oublier une pincée de communication. La stratégie fait mouche et personne au Bénin ne peut plus s’offrir l’excuse de refuser au natif de Ko-Koumolou (commune de Ifangni) sa place d’homme pilier de la rupture. 2 années au sommet de la chaudière politique béninoise et convaincre, pourtant au rien n’était gagné d’avance.

Quand en 2019 le Bénin sort de ses difficiles élections législatives avec une tension politique des plus surchauffées, l’une des équations pour le président de la République c’était le choix de la personne capable de diriger le parlement avec pour mission : légiférer et favoriser les transformations entamées tout en favorisant l’apaisement. Louis Vlavonou sera, dans la foulée, mis au perchoir laissant les Béninois pantois sur sa capacité à faire le job. 2 ans après ses débuts, l’ancien colonel des douanes met tout le monde d’accord.

Une mandature productive

Avec la 8e mandature, Louis Vlavonou est extrêmement productif au profit du social, du développement, de la sécurité mais également de la politique. La législature, en aidant le pays à progresser dans les réformes et dans la transformation de la classe politique, a mis le Bénin en orbite pour permettre à chacun de se préoccuper des questions de développement au lieu de faire des querelles politiques les sujets d’intérêt. En participant au premier chef à ce travail titanesque toujours en cours, l’ancien colonel des douanes marque des points. Il se positionne comme un adjuvant indispensable au succès des deux mandats du président de la République.
En plus de manager ses pairs, Louis Vlavonou transforme l’administration parlementaire en lui donnant des éléments nécessaires pour refléter les changements voulus par le président de la République dans tous les services publics. Un travail harassant au parlement qui n’arrache pas au natif d’Ifangni ses amours de terrains et de contacts avec les populations. Si les médias sociaux et classiques ont rapporté la participation du président du parlement à la prière de l’Aïd-el-Adha 2021, Louis Vlavonou le catholique bon teint n’en est pas à sa première. Il a de tout temps été dans sa communauté aux grands moments. Bien avant sa prise en main du perchoir, il participait aux côtés des musulmans à leurs grands évènements. Depuis qu’il est à la tête de l’hémicycle, Vlavonou n’a eu de cesse d’être à ses rendez-vous où, participant à la prière et à la joie des fidèles musulmans, il martèle l’apologie du vivre ensemble.

Ultra actif du dedans et du dehors

Le terrain, et le contact avec les populations, l’un des points forts de la politique Vlavonou. Dans un règne de Patrice Talon où chez les acteurs politiques, les calculs priment sur l’action, le chef du parlement fait l’exception. Du mercredi 14 au vendredi 16 juillet 2021, à pieds, à pirogue ou en voiture il était dans le Mono. Avec les membres de son bureau, accompagnés des parlementaires des circonscriptions électorales des deux départements, ils sont allés au chevet des populations sinistrées du Lac Ahémé. En 72 heures, Louis Vlavonou n’étaient plus parlementaire.

C’est agent urgentiste de la protection civile qui partage les pleurs et douleurs des populations puis prodigue des conseils conformément aux notices de l’agence nationale de la protection civile. Il a été pour ses trois jours avec ses collègues, les porteurs de la solidarité nationale. Une démarche loin d’être nouvelle ou anodine. En 2020, quand l’inondation faisait des dégâts au Nord Bénin, Louis Vlavonou a déserté le parlement pour spontanément exprimer aux victimes la compassion de la nation.
Ultra actif sur le chantier de la législation, toujours présent sur le terrain pour le plus souvent au nom de la République essuyer les larmes des béninois en difficulté, un double usage de l’énergie débordante d’un colonel des douanes à la retraite. Un travail sans relâche qui a fini en moins de 3 ans à faire tache dans les esprits. Fruit aussi d’une légère communication savamment administrée. Sans contrat, les médias ne se bousculent pas derrières le président du parlement.

Mais n’empêche, ses actions par leur éclat, font grand bruit. Sa stratégie est gagnante, et l’effet est sans appel. Dans les girons du vaste mouvement politique Talon, il ne sera pas surprenant qu’un jour faisant le bilan, l’on se surprenne à dire à Louis Vlavonou tout le bien qu’il a pesé dans une action globale, une gouvernance qui pour impacter le pays de façon définitive et lui frayer le chemin du développement, requiert des personnages engagés. Vlavonou a prouvé en 2 ans qu’il en est un.

À propos laprimeur

Check Also

Bénin: les grandes décisions du conseil des ministres (13 oct. 2021)

Le conseil des ministres du mercredi 13 octobre 2021 s’est penché sur plusieurs dossiers. Au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils