JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
dimanche , octobre 24 2021

Inde : la naissance d’un bébé à trois têtes attire des ‘’pèlerins’’

Un nouveau-né

En Inde, une mère a donné naissance à une petite fille à trois têtes. Un accouchement difficile pour Ragini mais qui suscite la curiosité au sein de la population.

Un fait extrêmement rare dont les causes ne sont pas encore établies. Dans l’Uttar Pradesh en Inde, un bébé est né avec une malformation au niveau de la tête. Si la grossesse a été sans inquiétude pour la mère, l’accouchement par contre, selon les informations, n’a pas été sans ‘’douleurs extrêmes’’. La mère, Ragini se porte bien mais au sujet de sa petite fille, c’est un grand choc car cette dernière dispose de deux têtes supplémentaires.

LIRE AUSSI Au Bénin, 1 465 bébés accouchés le 1er janvier 2021. Le bilan mondial donne…

Pour certains, ce nouveau-né est ‘’une véritable incarnation de Dieu’’. D’où la curiosité que suscite l’annonce de sa naissance depuis le 12 juillet. « Les étrangers résidant en Inde auraient même réalisé des pèlerinages afin de pouvoir aller voir l’enfant », a rapporté le site letribunaldunet.

Un possible cas de hernie du cerveau (d’encéphalocèle) est soupçonné. Il est envisagé un IRM (technique d’imagerie médicale) en vue de séparer par opération chirurgicale, les trois têtes. A noter que la mère et son enfant ont quitté l’hôpital. Ils se portent très bien, confirme la source.

LIRE AUSSI Protection de l’enfance : 31 ans après l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant, un bilan mitigé

Ces cas de malformation ne sont pas légions. En 2019, l’Inde a connu la naissance d’un bébé à deux têtes et trois bras. Il s’agit d’un enfant siamois, né dans le village Basauda.

Par LME

À propos laprimeur

Check Also

Covid-19 : au Bénin, les services publics sont fermés aux non vaccinés

Benjamin Hounkpatin, ministre béninois de la Santé se faisant vacciner @Présidence Plus aucun citoyen ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils