JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
dimanche , octobre 24 2021

Ghana : polémique autour de la décision de rémunérer les premières dames du pays

Au Ghana, la décision de rémunérer les première et deuxième dames du pays agite l’opinion publique. La mesure intervient après le récent vote par le Parlement, d’un amendement autorisant l’octroi des émoluments aux épouses du président Nana Akufo-Addo et de son vice-président. Cependant, l’application est éprouvée par le contexte socio-économique.

Salariée pour le simple fait d’être la femme d’un président ou d’un vice-président. Au Ghana, la question anime les débats. Le chef de l’Etat et son vice-président décident de rémunérer leurs femmes respectives en leur qualité de première dame et deuxième dame. Le coût des émoluments est évalué à près de 40 000 euros sur quatre ans, apprend RFI.

S’il était possible que cette décision passe sans tapage, la crise économique complique plutôt le dessein car la population n’est pas en phase avec la mesure. En effet, l’imposition de nouveaux impôts face à l’augmentation de la dette publique et aux conséquences de la Covid-19, passionne les ghanéens actuellement.

Dans un contexte où le carburant est également cher, les uns et les autres sont irrités. Conséquence, début semaine dernière, l’éclatement des manifestations. « Les Ghanéens sont en train de mourir, Akufo-Addo réveille-toi ! », scandaient les manifestants.

Crise économique couplée de manifestations populaires, la période est donc mal tombée pour le gouvernement de faire passer sa décision controversée. Dans les médias, l’opposition critique la mesure, dénonçant son illégalité. Elle estime que la rémunération par l’Etat est consécutive à l’exercice d’une fonction publique officielle. Les membres de l’opposition brandissent une poursuite du gouvernement devant les tribunaux.

Par LME

À propos laprimeur

Check Also

Prix Nobel de littérature : le lauréat 2021 est un romancier

Abdulrazak Gurnah Le jury de Stockholm a attribué pour le compte de l’année 2021, le prix …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils