JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , juillet 28 2021

3è mandat en Afrique : «Les présidents ne sont pas des dieux…», dixit Patrice Talon

Patrice Talon, le président béninois recevant le témoin de la limitation de mandats, à l’occasion du sommet Citoyen pour une CEDEAO des peuples

Le président Patrice Talon a reçu symboliquement le témoin de deux mandats fermes en Afrique et notamment dans l’espace CEDEAO. C’est à l’occasion du 2ème Sommet Citoyen pour une CEDEAO des peuples qui se tient à Cotonou depuis le jeudi 8 juillet passé.

Patrice Talon est désormais le symbole de la limitation de mandat dans l’espace CEDEAO et en Afrique. Le président béninois a, au nom de ses homologues des autres pays africains, reçu le témoin, prenant une fois encore l’engagement de tenir la promesse faite devant Dieu et les mânes des ancêtres de ne pas trahir son serment.

LIRE AUSSI PROMESSE DE MANDAT UNIQUE: « Il faut qu’on se batte pour qu’il ne tienne pas parole », dixit l’honorable Sédami MEDEGAN

« Devant vous, je voudrais m’engager et vous prendre à témoin pour passer ce relai dans le troisième dimanche du mois de mai 2026 à celui qui aura reçu la confiance du peuple », a déclaré le chef de l’Etat présent à la clôture du deuxième sommet citoyen pour une CEDEAO des peuples couplé avec le sommet panafricain de la jeunesse.

Patrice Talon, le président béninois à l’occasion du sommet Citoyen pour une CEDEAO des peuples

C’est le Professeur David  Dosseh du Togo qui s’est chargé de transmettre au chef de l’Etat béninois ce témoin honorable. « Je voudrais vous dire combien je suis honoré de défendre sur ma terre cet idéal que les présidents ne sont pas des dieux et peuvent permettre à d’autres personnes de faire également leurs preuves. Je voudrais pouvoir m’associer à cet idéal mais vous exhorter de ne pas trop citer le Président Talon dans la promotion de cet idéal car je le respecterai », a réaffirmé Patrice Talon.

LIRE AUSSI COTE D’IVOIRE :La CEDEAO valide le troisième mandant de Ouattara

Il voudrait « que ce symbole de limitation des mandats fasse désormais partie des rituels de passation de charges » et promet de dire à son « successeur de bien lire le chiffre 2 qui y figure ».

A propos du sommet

Le deuxième sommet citoyen pour une CEDEAO des peuples se déroule à Cotonou au Bénin du jeudi 8 au samedi 10 juillet 2021. Il était initialement prévu pour se tenir à Lomé au Togo. Ce sommet est couplé avec le sommet panafricain de la jeunesse. Il regroupe les participants venus du Sénégal, du Cap-Vert, de la Guinée Bissau, de la Guinée, de la Gambie, du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Ghana, du Niger du Togo et du Nigéria et du Bénin.

LIRE AUSSI Bénin-Nigéria, l’heure du dégel des relations ?

Les échanges à cet effet ont porté sur la problématique de la construction d’un espace sous régional qu’est la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Pour le troisième jour des travaux, les réflexions ont porté sur la limitation des mandats et au renouveau démocratique.

Il faut noter deux déclarations : la déclaration de Cotonou sur la limitation des mandats et la transparence des élections et celle de la jeunesse de la CEDEAO. C’est dans ce cadre que se situe donc la déclaration du président Patrice Talon récemment investi pour un second mandat constitutionnel.

Par LME

À propos laprimeur

Check Also

Moele-Bénin : démission collective de la coordination du 12è arrondissement (liste)

Le Mouvement des élites engagées a enregistré de nouvelles démissions. Une vingtaine de membres a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils