JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , juillet 28 2021

Football – Super ligue pro / Le beau triomphe de Loto – Popo qui cache mille coquilles

Bohicon a été, mercredi 30 juin 2021, témoin du sacre de Loto – Popo. Le club de Lokossa a balayé de revers des crampons Dynamo de Parakou son adversaire du jour dans cette 18e et dernière journée du championnat.

Le score est sans appel, 0 but contre 4. Une dose express. Un tableau salé pour conclure un championnat dans lequel les LotoBoys n’ont fait que prouver leur puissance de feu, leur détermination et surtout la justesse d’une réforme introduite par le ministère des Sports.


ESAE FC et Buffles FC champions. Le gouvernement et son ministre des sports peuvent se frotter les mains. Les clubs qui ont pu nouer de partenariat avec des entreprises sont en tête. L’image du directeur général de la loterie nationale Gaston Zossou porté en triomphe en dit long. Avec la liesse et les images qui ont suivi le sacre des parieurs, il est tentant de proclamer la fin des temps troubles du football béninois. Tentant de rêver aux heures de gloire et à un renouveau où les entreprises s’accouplant avec les clubs de football enfantent du beau pour le triomphe de la jeunesse footeuse.


Cette illusion née de la ferveur engendrée par la super ligue est pourtant à relativiser au vu du nombre de clubs qui reste sans partenaires. Les entreprises toujours réticentes face à un football imprévisible et des clubs loin d’être prêts à fournir les efforts requis en matière d’organisation, se sont gardées de faire le pas. La plupart des clubs sont donc restés sans partenaires. Certains chez qui des entreprises se sont annoncées se verront finalement abandonnés et ont dû fait chemin seul.


Dans cette aventure d’un championnat démarré avec une répartition zonale avant de finir par la super ligue pro et la super ligue pro suite, les clubs étaient ensemble, mais n’avaient pas les mêmes atouts. Il y a eu la catégorie des chanceux comme Buffles, ESAE, USSK, Djeffa qui ont pu compter sur l’apport financier vital et un second souffle organisationnel de leurs partenaires. Les autres sont restés avec leurs difficultés de tous les jours, les structurations séculaires repoussantes.


Un même championnat des clubs de deux catégories. Le chantier à aborder avant septembre prochain. À cela il faudra ajouter les couacs de fonctionnement des instances de football à savoir la faitière elle-même, la ligue et les commissions. De tous les chantiers, trois se dressent en défis. Et il faudra s’y pencher. L’intensification de la formation des arbitres, formation et sensibilisation des supporters et enfin, le renforcement des capacités des médias partenaires.

À propos laprimeur

Check Also

ASSEMBLEE NATIONALE, FRANCOIS ABIOLA EN PASSE DE REJOINDRE LE CONSEIL ELECTORAL

C’est la toute première session extraordinaire de l’Assemblée nationale, elle s’est déjà ouverte. Une ouverture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils