JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
dimanche , septembre 26 2021

POLITIQUE: MOELE-Bénin, l’inexpérience plombe le parti

JACQUES AYADJI,PRESIDENT DU MOELE-BENIN
JACQUES AYADJI, PRESIDENT DU MOELE-BENIN

Après l’éviction du parti il y a quelques jours de deux de ses membres et la démission par la suite de Julien Gbaguidi c’est à une autre démission que l’opinion publique a eu droit ce jour. Albert Gbètoho Boco secrétaire nationale aux affaires juridiques et à la législation du parti a claqué la porte. Et il n’a pas fait de rétention dans les précisions quant aux motifs qui fondent son départ du parti de Jacques Ayadji. Des motifs relatés avec détails et conviction pourtant pour pas grande chose.


Jacques Ayadji perd un collaborateur parce que selon la lettre de démission du concerné, il y aurait une différence entre l’acte de suspension signé par son président et les orientations du bureau politique sur le sujet. Albert Gbètoho Boco, le démissionnaire reproche également à son ancien président un manque d’égard à sa personne surtout quand en public Jacques Ayadji se prend pour plus juriste que lui, doctorant en droits et même directeur de la cellule juridique du parti MOELE-Bénin. Pour ces deux  »manquements » d’une gravité avérée, il jette l’éponge et Jacques Ayadji et compagnie devront faire sans lui.


Triste histoire d’un parti à la jeunesse qualifiée et bien entreprenante politiquement. La fougue sentant l’inexpérience politique, un mélange explosif pour errer à contrecourant des aspirations de la population et des enjeux nationaux. Deux ans seulement d’existence, un seul poste de gagner et voilà déclarée la guerre des égos. Quel gâchis pour un parti qui a tout pour inspirer et aspirer la jeunesse qui peinait jusqu’ici à s’identifier aux acteurs politiques.

La conjoncture secoue le pays et la cherté des denrées alimentaires est à son comble, le sous-emploi chez les jeunes, la covid 19 dont on peine à avoir une idée du bout du tunnel, s’embrouiller juste pour l’égo et l’exposer à si grand jour, n’a qu’un seul nom : l’inexpérience politique.

À propos admin

Check Also

Bénin : les directeurs de la maternelle et du primaire nouvellement nommés (liste)

Le ministre des enseignements maternel et primaire a nommé de nouveaux directeurs d’écoles dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils