JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , juillet 28 2021

SOGEMA: Le DG Armand Gansè plaide pour la numérisation du recouvrement des créances

« Vous venez de poser la préoccupation, on va l’étudier », rassure  le ministre Raphaël Akotègnon

Le DG Armand Gansè plaide pour la numérisation du recouvrement des créances

Dans la matinée du vendredi 18 juin 2021, le tout nouveau ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale a effectué une visite à la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema). Raphaël Akotègnon est allé prendre contact avec la société et profiter pour s’enquérir des difficultés rencontrées par le directeur général Armand Gansè et ses collaborateurs dans l’exercice de leur fonction.

Emmanuel M. LOCONON

Raphaël Akotègnon est l’un des nouveaux ministres nommés dans le premier gouvernement du second mandat du président Patrice Talon. Promu à la tête du département ministériel de la décentralisation et de la gouvernance locale, il a entrepris des visites dans les structures sous sa tutelle. C’est dans ce cadre que le nouveau membre du gouvernement s’est rendu vendredi dernier dans les locaux de la Sogema.

A son arrivée sur les lieux à 9 heures et demie, l’autorité gouvernementale a été chaleureusement accueillie par le directeur général Armand Gansè et ses collaborateurs. Avec le premier responsable de la Sogema, Raphaël Akotègnon a échangé une dizaine de minutes avant de faire le tour des bureaux comme prévu. Occasion idéal pour Armand Gansè de féliciter son hôte pour sa nomination au gouvernement, le remercier pour l’attention accordée à sa structure et les efforts consentis dans l’optique de rendre plus performante la société de gestion des marchés autonomes. Beaucoup restant à faire, tant qu’il reste à faire, il a profité pour faire part au ministre des difficultés qui entravent le bon fonctionnement des choses.

« Nous avons un sérieux problème au niveau du recouvrement. Nous continuons de recouvrer nos créances à partir du système archaïque. Délivrer les valeurs inactives contre les espèces. C’est le compte rendu que ceux-là font que nous constatons. Ce qui fait que nous constatons des cas de malversations de deniers publics qui nous amènent souvent à prendre des mesures drastiques à l’encontre des faussaires », a-t-il rendu compte au ministre Akotègnon. Face à cet état de choses, Armand Gansè sollicite l’appui des autorités hiérarchiques pour les aider à changer le mode de recouvrement des créances en place.

« Jusqu’à présent, nous continuons d’utiliser les tickets, ce qui n’est plus d’actualité. Alors c’est une réforme qui va nécessiter beaucoup de moyens financiers. Nous voudrions vous demander de nous aider à aller au recouvrement numérique, ça arrangerait beaucoup de choses à la Sogema.» a-t-il plaidé.

Préoccupation posée, « on va l’étudier »

Quant au ministre Raphaël Akotègnon, il reste sensible aux doléances et promet faire le point à qui de droit pour que les dispositions idoines soient prises à cet effet. « Votre préoccupation est prise en compte. Je m’emploierai à la remonter au niveau du gouvernement. C’est vrai aujourd’hui, c’est indéniable avec le développement des techniques, nous devons absolument essayer de moderniser le mode de gestion de notre structure. Ça va se faire de manière participative. Il faut que l’initiative vienne de vous-même avant que le gouvernement n’accompagne. Vous venez de poser la préoccupation, on va l’étudier » a rassuré Raphaël Akotègnon.

Présente sur les lieux, la représentante des usagers des marchés sous tutelle de la Sogema n’a pas caché ses impressions. Anastasie Tchodaton a félicité et remercié le ministre de la décentralisation pour son déplacement. « Nous vous souhaitons bonne chance et que le Seigneur vous fortifie pour ce travail que le président Patrice Talon vous a confié. Vous ferez des exploits dans ce domaine », a formulé le porte-parole des usagers des marchés appartenant à la Sogema.

Raphaël Akotègnon a pris la peine de parcourir ensuite chaque bureau pour constater de visu les conditions de travail des agents. Il affiche sa satisfaction par rapport aux actions mises en œuvre par le DG Gansè afin de rendre plus vivable le cadre de travail de ses collaborateurs. La visite s’est achevée sur un air convivial avec la photo de famille.

À propos admin

Check Also

ASSEMBLEE NATIONALE, FRANCOIS ABIOLA EN PASSE DE REJOINDRE LE CONSEIL ELECTORAL

C’est la toute première session extraordinaire de l’Assemblée nationale, elle s’est déjà ouverte. Une ouverture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils