JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

BEPC 2021 AU BENIN:Les recommandations du ministre Kouaro Yves Chabi aux acteurs impliqués

YVES KOUHARO, MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Ils sont au total 145 934 candidats inscrits pour le Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Venus de tous les collèges et lycées sur le territoire béninois, les élèves en classe de troisième et autres affronteront trois jours durant, les différentes épreuves qui leur seront soumises à l’occasion. Cette année, le plus jeune candidat présenté à cet examen a 10 ans alors que le plus âgé a déjà fermé ses 59 ans.

Le lancement officiel des épreuves sera fait ce matin au Collège d’enseignement général Tokpa-Domè en présence du ministre en charge de l’enseignement secondaire, Kouaro Yves Chabi. A la veille de ce lancement, le membre du gouvernement, dans un message, souhaite aux candidats, une bonne chance et leur réaffirme qu’il ne s’agit pas d’un concours mais plutôt d’un examen qui requiert juste de leur part, la moyenne attendue. « Sachez que c’est à votre portée puisque les épreuves auxquelles vous serez soumis sont forcément et assurément du niveau du candidat moyen », a apaisé le ministre.

A l’endroit des parents, il a fait un certain nombre de recommandations afin de permettre aux enfants de se sentir à l’aise. « Je voudrais vous exhorter à davantage de disponibilité et de bienveillance. Exigez de vos enfants candidats qu’ils respectent le temps du sommeil, et surtout, rassurez-vous qu’ils sont effectivement en possession de la carte d’identité scolaire en cours de validité et dûment signée du chef de l’établissement pour les candidats officiels, ou de la carte d’identité civile en cours de validité pour les candidats libres.

Enfin, veillez à ce qu’ils soient dans le centre de composition au plus tard à 7 (sept) heures le matin», conseille le ministre. Fouettant le sens de patriotisme et la conscience professionnelle des chefs de centres, surveillants de salles et autres personnes impliquées dans l’organisation, Kouaro Yves Chabi les invite à veiller au respect des gestes barrières contre la Covid-19.

« Par ailleurs, j’attacherai du prix à ce qu’il n’y ait pas de tentative de fraude organisée et autres désagréments pouvant entacher la crédibilité de l’examen.», a rassuré le ministre dans son message.

À propos admin

Check Also

Houessou Adri Bovis Jean-Léon : le jeune béninois qui imprime une nouvelle dynamique au secteur du transport

  La force d’un pays repose essentiellement  sur le dynamisme de la jeune génération à faire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils