JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

POLITIQUE NATIONALE:A l’école de terrain, Mariam Chabi Talata assure et rassure

Mariam Chabi Talata

Colistière de Patrice Talon pour la présidentielle du 11 avril 2021 au Bénin, Mariam Chabi Talata fait preuve d’une grande détermination sur le terrain. Engagée et décidée pour la victoire du duo dont elle est candidate au poste de vice-présidente de la République du Bénin, elle rassure les uns et les autres de par la qualité de sa personnalité. Déjà à partir de la tournée de sensibilisation sur la thématique de la paix qu’elle a initiée un peu avant le démarrage de la campagne électorale, la vice-présidente de l’Assemblée nationale a su démontrer aux béninois, son dynamisme et le sens de son attachement à la préservation de la paix, gage du développement durable du Bénin.

Le pli étant pris très tôt,  Mariam Chabi Talata restera dans ce même élan pour battre méthodiquement campagne en leur faveur. Aux côtés du président sortant, Patrice Talon, la parlementaire prouve à succès qu’elle est prête hic et nunc pour opérer le développement pensé et voulu par son binôme et elle. En témoignent la qualité de son discours et l’aura qu’elle dégage au contact avec les populations à la base. Du Nord au Sud, la dame de fer s’impose sans amalgame sur le terrain en dépit des clichés portés par la société à l’encontre de la femme en générale. A l’image du président Patrice Talon, elle tient dans sa logique d’une candidate convaincante à maints égards.


Pour un développement réel du Bénin

Pour Mariam Chabi Talata, la vision de développement du duo Talon-Talata n’est pas utopiste. « Quand nous disons ‘’Le développement, ça y est’’, ce n’est pas une promesse en l’air. C’est une réalité. C’est un vécu que nous construisons et que nous voulons continuer à construire », a expliqué la candidate à la population de Ouaké le dimanche 04 avril 2021. Pour ce faire, elle demande aux béninois d’accompagner cette vision nourrie par le chef de l’Etat, candidat à sa propre succession pour un second mandat présidentiel.

« Sur le terrain, nous avons l’assurance de cet accompagnement. Tout ce qui reste à faire, c’est la mobilisation. Que les électeurs sortent massivement pour nous montrer leur adhésion à la cause que nous défendons qui, en vérité, est leur cause. Le développement, c’est l’affaire de nous tous et nous devons nous mettre ensemble pour que ce développement soit enfin une réalité au Bénin et en Afrique », exhorte Mariam Chabi Talata. Elle donne la garantie que d’ici à là, si les populations leur renouvellent leur confiance,  Patrice Talon et elle travailleront pour transformer positivement le pays. « Nous allons même en faire un Eldorado de façon à ce qu’aucun béninois de façon à ce que, aucun béninois n’ait envie d’aller ailleurs chercher du travail. Tout ce que nous faisons en matière d’eau, d’énergie, de routes et autres participe à amener les investisseurs chez nous et à créer de l’emploi. Car partout au monde, l’Etat ne peut vraiment être le seul pourvoyeur d’emploi. Mais si les conditions ne sont pas réunies, cet emploi ne sera pas une réalité», a-t-elle rassuré.

Sur le chemin de la marina, le duo se bat pour le développement, le progrès, la création de conditions favorables à l’épanouissement commun et à un Etat véritablement démocratique. « Pour qu’il y ait véritablement la démocratie, il faut un minimum. Et on dit qu’il faut un minimum de bien-être pour l’exercice de la vertu. Un citoyen malade, un citoyen qui a faim ou un citoyen qui manque d’emploi est un être vulnérable. Il sera acheté par n’importe qui. Et quand on achète les consciences, il n’y a pas démocratie. Quand on achète les individus, il y a pas démocratie. Quand on les corrompt, il n’y a pas démocratie. Nous travaillons donc pour que chacun, plus tard, puisse se suffire et se prendre en charge pour être à l’abri de toute sorte de corruption et de dégénérescence».

Mariam Chabi Talata ou l’attachement à la culture


Pour qui connait la colistière de Patrice Talon, elle se démarque le plus souvent par son habitude de s’habiller en tenues locales. Une manière pour la deuxième personnalité de la huitième législature de valoriser la mode béninoise et par ricochet la culture du Bénin dans sa globalité.

Mariam Chabi Talata, Colistiere de Talon

Originaire du Nord Bénin, celle qui est sur le chemin de devenir la première vice-présidente de l’histoire nationale s’est toujours affichée dans des tenues produites localement. Ses photos de campagne  en disent long sur cet aspect visible qui rehausse davantage l’image de marque de la colistière. Naturelle dans ses habillements et sans débordement de parures, elle a toujours le charisme du leader qu’elle est.

À propos admin

Check Also

Au Nigéria, Boni Yayi et Olusegun Obasanjo parlent de l’Afrique

De gauche à droite, l’ex président nigérian, Olusegun Obasanjo et l’ex président béninois Boni Yayi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils