JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
lundi , janvier 24 2022

CAMPAGNE ELECTORALE: Quinze jours de conquête et de persuasion des quatre millions électeurs

EMMANUEL TIANDO, PRESIDENT DE LA CENA

Conformément à l’article 46 du code électoral, le président de la Commission électorale nationale autonome a procédé, jeudi 25 mars 2021, au lancement officiel de la campagne électorale pour le premier tour du scrutin présidentiel du 11 avril 2021. Par le biais de son allocution d’ouverture, Emmanuel Tiando vient ainsi de donner le top de la quinzaine de contact des trois duos candidats en lice avec leurs mandants.

Présence ponctuelle des candidats sur les ondes et dans les colonnes des médias, affiches de campagne et propagandes autour des figures en lice pour le fauteuil présidentiel ainsi qu’autour de leur projet de société, tractations et démonstrations des forces sur le terrain politique… Pendant les quinze prochains jours, les béninois devront connaitre cette nouvelle atmosphère qui va régner dans plusieurs contrées du pays. En effet, la campagne électorale pour la présidentielle du 11 avril 2021 est désormais officiellement lancée par le président de la CENA, Emmanuel Tiando. Tel que l’exige la loi portant code électoral en République du Benin, cette campagne pour le premier tour du scrutin, s’ouvre ce vendredi 26 mars à partir de 00h et s’achève le vendredi 09 avril 2021 à minuit. A noter que l’ordre de passage des candidats sur les médias est récemment connu. Au cours de cette période, les trois duos en lice à savoir, Corentin Kohoué & Irénée Agossa, Soumanou Djimba & Paul Hounkpè, Patrice Talon & Mariam Chabi Talata, auront à présenter aux populations béninoises du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, leur projet de société et solliciter le suffrage des électeurs. A cet effet, « seuls les partis politiques officiellement reconnus peuvent aussi participer à cette campagne électorale », a rappelé le président Tiando sur la base des dispositions légales.

Face au climat d’interrogations et d’inquiétudes né des tensions socio-politiques post-électorales, Emmanuel Tiando a surtout insisté sur les responsabilités qui incombent à chacun des acteurs pour un bon déroulement de la suite du processus électoral.

Le Bénin, l’ultime enjeu

La période électorale rime très souvent avec des actes de violences mettant en mal la paix et la quiétude nationales. Pour ne pas en arriver là, le président de la CENA appelle les populations à considérer l’essentiel. « Nous ne devons jamais perdre de vue qu’au-delà de tout, seul le Bénin représente l’ultime enjeu de cette élection », indique Emmanuel Tiando qui invite tous à un sursaut de patriotisme en plaçant le Bénin au-dessus de toute autre considération et en s’inscrivant dans la logique d’une campagne qui fasse honneur au Bénin.

« En d’autres termes, nous devons œuvrer à la conduite d’une campagne électorale qui respecte les dispositions du code électoral et qui ne compromette pas notre vivre ensemble dans la paix et dans la cohésion nationale », a-t-il insisté. Il a également invité les béninois à faire attention aux fausses informations relayées sur les réseaux sociaux et celles qui font l’apologie de l’intolérance, la division et la haine.

Les candidats comme vecteurs des valeurs cardinales

En tant qu’acteurs de premier plan de cette campagne, les candidats sont appelés adopter des comportements susceptibles d’encourager leurs sympathisants et les partis politiques à considérer le bien-être commun.

« Certes, concède le président Tiando, le combat politique est toujours caractérisé par son âpreté et parfois sa rudesse. Mais, dit-il, il ne devrait s’agir que d’un combat d’idées, d’une confrontation de propositions mais jamais d’un combat de gladiateurs. Car, au-delà des divergences d’opinions ou d’options politiques des uns et des autres, je suis persuadé que le souci de chacun est d’apporter sa contribution au bien-être des béninoises et des béninois ».

C’est pourquoi tout au long de cette campagne, ces acteurs devront adopter des postures promouvant la paix, la fraternité et la tolérance, des valeurs cardinales qui cimentent toute nation. Par ailleurs, vu le contexte sanitaire lié au coronavirus avec la propagation de la maladie, ils veilleront aussi au respect des gestes barrières édictés contre la pandémie.

Aux journalistes et acteurs de la société civile

Acteurs clés dans le bon déroulement du scrutin présidentiel d’avril, les hommes des médias et les acteurs de la société civile ont aussi une grande partition à jouer. A l’occasion du lancement de la campagne, les professionnels des médias sont surtout appelés au sens de responsabilité. Le président de la CENA exhorte ces derniers à faire preuve de professionnalisme et d’objectivité dans la couverture médiatique de la campagne. Quant à elle, tenant un rôle de veille citoyenne, la société civile aura notamment à utiliser ce « précieux atout » pour sensibiliser les compatriotes à la culture de la paix et au respect des lois en vue d’une campagne véritablement saine et pacifique, suggère la première autorité de la Commission électorale nationale autonome qui, elle, est déterminée à jouer sa partition pour épargner le pays des « tragédies connues sous d’autres cieux ».

4 958 850 électeurs après retranchement des personnes décédées

La liste transmise par le COS-LEPI à la CENA, le 10 février 2021 comportaient 5 523 524 électeurs. Suite à un recours à la Cour constitutionnelle au sujet de la présence sur la liste des personnes décédées, la haute juridiction a ordonné le retranchement de la liste électorale, des 564 674 béninois trépassés, en référence aux études effectuées par l’Institut Nationale de la Statistique et de l’Analyse Economique (INSAE). En application de la décision de la Cour qui est sans recours, la CENA a épuré ladite liste et ainsi, le nombre d’électeurs s’élève désormais à quatre millions neuf cents cinquante-huit mille huit cent cinquante (4 958 850) électeurs. Ce sont ces derniers qui iront voter le dimanche 11 avril 2021.

Emmanuel M. LOCONON

À propos admin

Check Also

« Le Bénin est désormais béni », dixit Patrice Talon face aux députés

Ce mercredi 29 décembre 2021, c’est à un discours d’optimisme et d’assurance que la représentation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils