JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

Présidentielle du 11 avril 2021 : La CENA forme les formateurs des agents électoraux

Dans la perspective du scrutin présidentiel du dimanche 11 avril prochain, la Commission électorale nationale autonome (CENA) a organisé ce mardi 23 mars 2021, un atelier de formation à l’endroit des formateurs de ses agents électoraux. L’hôtel Jeco de Dassa-zoumé a abrité cette formation qui a permis d’outiller les participants sur les différents rôles qui incombent auxdits agents pour un déroulement sans faille de la présidentielle en vue.

 » La qualité d’une élection dépend d’abord et avant tout de l’engagement et de l’efficacité des agents électoraux dans l’exécution correctes des tâches prévues en la matière par la loi », a déclaré Emmanuel Tiando, président de la CENA. Ainsi donc, il était indispensable pour l’institution en charge de l’organisation des élections au Bénin, de préparer les Coordonnateurs d’arrondissement, leurs adjoints et les membres de bureaux de vote à accomplir avec professionnalisme cette mission républicaine. Mais avant, les formateurs qui sont commis pour renforcer les capacités des Coordonnateurs ont subi ce mardi une formation dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le président Emmanuel Tiando. Après ses civilités aux uns et aux autres, ce dernier a surtout félicité les formateurs désignés par la CENA en leur rappelant néanmoins que  » l’honneur est aussi une charge ».

Mettant en exergue les dispositions de l’article 37 du code électoral, il a martelé que les agents électoraux, bras armés de la CENA sur le terrain, sont en réalité des maillons essentiels dans la chaine de l’organisation efficiente de l’élection. Ils sont mandatés pour une opération susceptible de garantir le bon déroulement et la transparence du processus électoral. Il s’agit, selon le président Tiando, d’éviter les critiques faites à la Commission à l’issue des scrutins notamment en ce qui concerne le mauvais remplissage des documents électoraux, la mauvaise compilation des résultats, la confusion dans la transmission des documents, le refus de remettre les feuilles de dépouillement ou de compilation aux représentants des candidats, et même des comportements discourtoires vis-à-vis des électeurs. La présente formation vient à point nommé pour repréciser les rôles et responsabilités des coordonnateurs d’arrondissements (CA), ceux de leurs assistants et des membres de postes de vote sélectionnés pour la présidentielle d’avril 2021.

En amont, concomitamment et en aval

Pour le communicateur Aristide Yagbo, alors que le CA est chargé de la supervision et de l’organisation du vote dans l’arrondissement où il est affecté, le membre du bureau de vote a quant à lui une partition à jouer avant, pendant et après le scrutin. En effet, celui-ci doit se rendre à la coordination d’arrondissement le jour du vote pour récupérer le matériel électoral avec l’isoloire, les transporter au poste pour pouvoir y installer son environnement de travail.

LIRE AUSSI: Présidentielle 2021 au Bénin : la Céna démarre l’opération de colisage ce jour

Après avoir montré publiquement que l’urne est vide et transparente, il devra la sceller à nouveau tout en prenant le soin de mentionner au tableau l’heure du démarrage et celle de la fin. Conformément à la loi, les bureaux de vote sont ouverts à 7h pour être fermés à 16h, à raison de 9h au total. Jusqu’au transport physique et électronique des matériels ou documents, l’agent électoral est aussi appelé à intervenir sur d’autres opérations d’authentification, de dépouillement, de verbalisation des différents documents et autres.

LIRE AUSSI Recrutement des CA et ACA : la CENA donne une alerte d’escroquerie (communiqué)

A en croire Aristide Yagbo, en cas de manquement, des sanctions pénales sont prévues à l’encontre des agents fautifs. C’est d’ailleurs pour éviter d’en arriver là que le président Emmanuel Tiando a invité les formateurs à bien intérioriser les notions acquises afin de les restituer fidèlement à leur tour aux Coordonnateurs et assistants répartis dans tous les départements du Bénin.

Formés, les CA et ACA informeront ensuite les membres de bureaux de vote. Portant la parole du maire de la commune de Dassa-zoumé, Saturnin Adjinda, a transmis l’expression de la joie de l’édile d’accueillir cet atelier de formation et a invité en son nom les participants à bien suivre les communications. A noter qu’après la formation, ils seront soumis à une évaluation. Les moins méritants seront récalés.

Emmanuel M. LOCONON

À propos admin

Check Also

UDBN-BR : précisions sur le congrès de fusion

Tout se met progressivement en place pour officialiser la fusion annoncée entre le Bloc Républicain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils