JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
vendredi , juin 25 2021

JIF 2021 à Tori-Bossito : le maire Rogatien Akouakou célèbre le personnel féminin et instaure un nouveau dynamisme

Le Maire Rogatien Akouakou prononçant son allocution

Le maire de la commune de Tori-Bossito, Rogatien Akouakou et le personnel féminin de la mairie ont célébré le samedi 13 mars 2021, la 44ème édition de la Journée Internationale de Femme (JIF). L’événement parrainé par la conseillère communale, présidente de la commission affaires domaniales et environnementales, Philomène Chincoun s’est déroulé dans la salle de conférence de la mairie en présence de Marie-Claire Dègnon, ancienne cadre du ministère des affaires sociales et vice coordonnatrice du réseau Wildaf-Bénin, du secrétaire général de la mairie, Oscar Hountondji, du Chef service des affaires financières, Apollinaire Zinmankan, de quelques cadres et agents de la mairie.

Cette première édition de la Journée Internationale de la Femme (JIF) sous le mandat du maire Rogatien Akouakou, a été placée sous le thème «Droits et Devoirs de la femmes». Une communication animée par Marie-Claire Dègnon, ancienne cadre du ministère des affaires sociales et vice-coordonnatrice du réseau Wildaf-Bénin et qui permettra aux femmes d’acquérir de nouvelles connaissances sur leurs droits et devoirs et de révéler davantage leur importance dans le processus de développement de la société.

Pour la représentante des femmes, Alda Koi Honvo, «la femme est une perle d’une beauté rare; lisse; nacrée; douce au toucher. Elle est une perle des îles, cadeau venu du ciel. Elle est un diamant solide sans faille qui ne demande qu’à ce qu’on le taille et le façonne». Elle a ensuite remercié madame Philomène Chincoun pour avoir accepté parrainer l’événement.

«Nous remercions madame Philomène Chincoun qui a répondu favorablement à notre appel quand nous avons porté notre choix sur elle pour être la marraine de l’événement. Cette femme battante, la seule conseillère communale, ensemble nous allons relever les défis qui s’imposent à nous », a laissé entendre Alda Honvo.

Ensuite, elle a, au nom des femmes fonctionnaires de la mairie, félicité et remercié le maire Rogatien Akouakou qui a non seulement brillé de par sa présence à la cérémonie mais aussi, soutenu avec son conseil communal, par l’organisation de la fête. Pour finir, elles ont réitéré leur engagement et détermination indéfectibles à accompagner le maire et son conseil communal dans l’atteinte de leurs objectifs.

Des responsabilités professionnelles de la femme

Selon la marraine de l’événement, Philomène Chincoun «cette manifestation revêt une signification particulière. Car plus qu’une simple commémoration, cette journée constitue pour moi, un moment privilégié, une occasion pour vous magnifier». «A toutes les femmes, je vous exhorte à la détermination, à relever avec conviction les défis qui se profilent sur le chemin de la femme… Je me réjouis de la compétence et l’engagement avec lesquels vous, chères dames, vous exercez les responsabilités qui vous sont confiées. C’est dire que le choix porté sur vos personnes consacre d’abord et avant tout vos mérites personnels. Je vous exhorte à maintenir le cap de l’excellence et du service bien fait au bénéfice de notre commune», a-t-elle ajouté avant de remercier Marie-Claire Dègnon qui malgré son agenda chargé, a répondu présente à son invitation.

Elle a, pour finir, remercié le maire et son conseil communal qui se sont donnés corps et âme pour que l’événement soit une réussite avant de faire un plaidoyer sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des femmes et la promotion des femmes à des postes de responsabilités. A sa suite, la première autorité de la commune de Tori-Bossito, Rogatien Akouakou s’est aussi adressé aux femmes pour saluer le rôle combien important qu’elles jouent dans la société.

«Il ressort que la femme est un pilier inévitable du développement et a un grand potentiel qui lui permet d’atteindre les objectifs même les plus difficiles», a martelé le maire Rogatien Akouakou. « J’ai observé avec beaucoup de joie que la mairie a une richesse magnifique. Cette richesse, c’est bien vous chères collaboratrices. Vous êtes des femmes modèles, femmes rompues à la tâche», poursuivra-t-il. Pour terminer, il invite les femmes à « concilier vie professionnelle et vie conjugale, à être des modèles pour leur mari afin d’assurer le bonheur et la cohésion au foyer».

 »Les Droits et Devoirs de la femme au cœur des échanges »

Au cours de cette cérémonie, les femmes ont eu droit à une communication animée par Marie-Claire Dègnon, ancienne cadre du ministère des affaires sociales et vice coordonnatrice du réseau Wildaf-Bénin sur le thème «Droits et Devoirs de la femme». De sa communication, on retient que les femmes, quelle que soit la peau qu’elles ont, ont les mêmes droits que les hommes. Elles ont le droit à l’opinion, à l’expression, au travail, à l’éducation, à l’épanouissement, au vote etc. Cependant, elles ont des devoirs qu’elles doivent assumer avec foi et abnégation.

Par A.S.K

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Soro Guillaume Kigbafori

COTE D’IVOIRE : Condamné à vie, Guillaume Soro rejette le verdict

Soro Guillaume Kigbafori L’ancien président du parlement ivoirien Guillaume Soro condamné à la prison à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils