JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
samedi , juin 12 2021

Bénin – JIF : les féministes s’engagent à travailler en synergie d’action pour impacter la communauté

Le vendredi 12 mars 2021 s’est tenue une journée de réflexions des féministes du Bénin entrant dans le compte de la Journée Internationale des Droits de la Femme (JIF). Organisée par le Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Bénin en collaboration avec l’association Jeunes Volontaires pour la Santé ( JVS) avec l’appui technique et financier de EngenderHealth, ladite journée a eu lieu  dans l’enceinte du jardin ‘’ maison de Canelya’’  en présence des membres du groupe des féministes du Bénin.

 « Le respect des droits des femmes en période de crise de la Covid-19 au Bénin », c’est le thème autour duquel ont eu lieu les échanges entre les membres du groupe des féministes du Bénin.  Au cours de cette journée de réflexion, il y a eu des partages d’expériences afin d’exposer les acquis, les difficultés et défis à relever. Pour Hermine Bokossa, membre du Groupe des féministes et présidente de JVS, cette rencontre a pour objectif de faire «  l’état des lieux du féminisme au Bénin afin de trouver des approches de solutions dans le champs des actions à mener ».  Elle se dit satisfaite car, les uns et autres ont proposé des activités innovantes. 

De son coté, Brice Aheko, Psychologue-Clinicien à ABMS, et membre du Groupe des féministes trouve que cette activité entre en ligne avec la planification du groupe à l’issue de la première rencontre. Pour lui, cette activité a permis non seulement de se retrouver entre camarades, mais également « de faire des propositions d’activités concrètes en tenant compte des expériences de chacun afin de travailler en synergie pour le bonheur de la communauté ».  Le psychologue a expliqué qu’il joue deux rôles dans le groupe «  si il y a des actions de prise en charge des victimes dans la mise en œuvre des activités par les responsables des organisations, je suis là pour faciliter la tâche au membre de l’équipe.  L’autre chose, c’est de faire l’accompagnement de nos membres qui sont au front et qui accumulent les frustrations à cause du contexte peu favorable dans notre pays», a  fait savoir Brice Aheko.

Pour sa part,  Chanceline Mevowanou,  activiste féministe, membre du groupe des féministes se réjouit de la tenue de cette rencontre qui a permis « de se mettre ensemble pour réfléchir sur comment le mouvement féministe s’articule au Bénin. Je suis très contente, car, nous avons eu des échanges qui vont permettre de donner du pouvoir et de construire le mouvement féministe au Bénin. » Présent à cette activité, Maifoux Nassirou, responsable régional  Plaidoyer et partenariat de EngenderHealth a précisé que «  les activistes ont besoin de pareil cadre pour échanger et partager les expériences, se donner des conseils et surtout se soutenir afin d’avancer l’agenda féministe dans le pays ».  Il a également souligné qu’en soutenant cette activité, EngenderHealth  veut rester fidèle à sa vision de pousser tout le monde  vers un univers égalitaire où les femmes et les hommes contribuent convenablement au développement de la communauté sans distinction de sexe.

Par A.S.K

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Agriculture : Phaz Compassion Bénin et Mercy Ships engagés au côté de la jeunesse béninoise

Les deux organisations non-gouvernementales, Phaz Compassion Bénin et Mercy Ships lancent une formation centrée sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils