JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
vendredi , juin 25 2021

Entreprenariat et Covid-19: CVERI-UAC aguerrit les femmes entrepreneures face aux défis actuels

(Un atelier d’échange financé par Cuso international Canada)

Femmes entrepreneures debout, @Cveri

Le Centre autonome pour le volontariat, l’entreprenariat, la recherche et les innovations de l’université d’Abomey-Calavi (CVERI-UAC) a organisé, samedi 13 mars 2021, un atelier d’échange et d’orientation à l’endroit des femmes entrepreneures et celles en perspective de l’être. L’activité activement soutenue par Cuso international Canada, a réuni au sein de l’amphithéâtre Idriss Deby Itno plus de deux cent jeunes dames entretenues sur des thématiques liées à l’objectif fixé.

Femmes entrepreneures debout malgré le coronavirus. Ce mini-projet piloté par Cveri et financé par Cuso international Canada, vient dans un contexte sanitaire particulier marqué par la pandémie de Covid-19 avec d’importantes conséquences économiques qui imposent aux acteurs de tous les domaines de nouveaux défis à relever. A travers l’atelier tenu le samedi 13 mars, le Centre autonome pour le volontariat, l’entreprenariat, la recherche et les innovations ainsi que son partenaire voudraient principalement renforcer les capacités opérationnelles et le leadership des jeunes femmes et étudiantes entrepreneures, en période de crise afin de leur permettre de mieux éclore leurs potentialités entrepreneuriales. La stratégie adoptée à cet effet est participative.

De 8 heures du matin aux environs de 16 heures du soir, le programme de la journée a été bien achalandé avec au début le discours de lancement des travaux prononcé par le professeur Euloge Ogouwalé. Ce dernier est revenu sur le contexte d’organisation de l’activité et son importance pour les participantes. Il va enchainer avec la communication d’ouverture portant sur le thème principal de l’atelier intitulé ‘’Les défis du monde entrepreneurial en période de Covid-19’’. Parlant de défis, le directeur du Cveri a montré qu’il s’impose aux unes et aux autres notamment le défi de l’innovation, celui de convertir les désavantages en opportunités et de pouvoir surmonter les propos décourageants de l’entourage afin de ne pas tomber dans le laxisme.

Euloge Ogouwalé a également souligné la bonne gestion de l’unité de production dont doivent faire preuve les femmes dans leur domaine tout en respectant les gestes barrières contre la Covid-19, sans oublier la communication à faire autour des activités et produits issus des unités de production. De la même façon, l’entreprenariat en période de Covid-19 impose comme défis le renforcement continu des compétences dans l’optique de maintenir le cap de l’innovation, de faire augmenter le chiffre d’affaires. En plus de tout cela, les femmes entrepreneures se doivent de travailler à ne pas contracter elles-mêmes le virus.

Aller à la rencontre de soi pour définir son altitude

Maitre Huguette Bokpè Gnacadja donnant une communication au Cveri, 13 mars 2021

Animée par maître Huguette Bokpè Gnacadja, la première communication de cet atelier a été accentuée sur le thème ‘’Leadership et confiance en soi pour le succès en entreprenariat féminin en temps de Covid-19’’. Véritable moment de partage d’expériences et de communion avec les participantes, cette communication a surtout permis aux unes et aux autres d’être aguerries sur les éléments de base de la confiance en soi et du leadership. Pour l’avocate au barreau béninois et féministe, la prospérité ne commence pas par l’argent, mais plutôt par une idée ou un concept que l’on partage avec le reste du monde. Y parvenir nécessite d’aller à la rencontre de soi, de se découvrir et de connaitre réellement sa raison d’être. La femme, dit-elle, est multitâche et donc capable de beaucoup de choses. Afin de tutoyer l’altitude qu’elle vise, elle se doit de revoir ses attitudes, de découvrir ses dons et talents et de redéfinir ses relations car, explique Huguette Bokpè Gnacadja, les gens avec lesquels vous êtes, vont déterminer votre altitude.

En période de Covid-19, il est davantage conseillé aux femmes entrepreneures de maintenir ce cap de confiance en soi susceptible de leur permettre de voir les bons côtés de cette pandémie et d’en tirer le maximum. Ceci passera entre autres par le regard empathique à avoir envers ceux avec qui on travaille et le fait d’aller à l’école du numérique qui s’impose pratiquement à toute entreprise voulant continuer à exister en dépit de la sensibilité du contexte sanitaire.

Cette communication a débouché sur des travaux en ateliers. Disposées en quatre ateliers distincts, les participantes ont réfléchi pendant 45 minutes environ autour du thème ‘’Comment affirmer son leadership féminin en entreprenariat au Bénin ?’’. Après quoi, les résultats des réflexions menées ont été présentés à toute l’assemblée par les rapporteuses. Pour corroborer cette partie de l’activité, des jeunes femmes entrepreneures ont été subséquemment invitées à faire des témoignages et partager leurs expériences dans le secteur entrepreneurial. Elles ont mis en relief non seulement les opportunités mais également les difficultés qui se présentent à elles et qu’elles essaient de surmonter pour continuer à prospérer sur le marché.

Vaincre l’intimidation sociale

Panel Femmes Entrepreneures debout, @Cveri

L’un des objectifs spécifiques de l’atelier organisé par Cveri en partenariat avec Cuso international Canada consiste à lever le doute sur des contraintes sociales pouvant limiter l’engagement d’une jeune femme qui désire entreprendre. Aussi le panel animé à cet effet après la première communication s’inscrit-il dans cette logique et porte sur le thème ‘’ Comment faire face à l’intimidation sociale en tant que femme entrepreneure au Bénin ?’’. Autour de la table ronde, Arlène Agossou Zossoungbo, Dorcas Carmelle Codjia, Salamath Moustapha-s, se sont livrées à une séance de partage d’expériences et de motivation pour éveiller la conscience des jeunes dames présentes à cet événement. De façon interactive, elles ont surtout galvanisé les femmes entrepreneures à maintenir le moral au top, à vaincre l’intimidation sociale, les préjugés sociaux et à ne jamais baisser les bras face aux obstacles. Les membres du panel ont également donné des astuces aux femmes dans le but de les aider à pouvoir allier leur vie professionnelle et leur vie conjugale au moment venu.

Toutes, elles se sont accordées sur le fait que ce n’est pas chose aisée. Mais avec un peu d’organisation et de diplomatie avec l’homme de sa vie, il est possible de réussir là où la société attend le moins la femme. C’est ce défi qui a été lancé à l’issue des travaux de cet atelier marqué par la présence des représentants de Cuso international Canada qui ont pris la parole pour saluer l’initiative et insister surtout sur la mission que s’est assignée l’institution partenaire depuis sa création.

En effet, Cuso international Canada est une organisation canadienne à but non lucratif qui travaille d’arrache-pied pour réduire la pauvreté et l’inégalité à travers le monde. D’où son accompagnement remarquable pour la réussite l’activité. Un appui financier très apprécié et salué par le directeur du Cveri Euloge Ogouwalé et la coordonnatrice du projet, Ida Yabo Kossou. Pour sa part, Cuso International remercie sincèrement ses donateurs, ses partenaires ainsi que le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire d’Affaires mondiales Canada, pour leur soutien financier. A noter que les travaux de la journée ont été clôturés à la grande satisfaction des participantes qui ont pris la résolution de mettre en pratique les nouveaux acquis.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Un nouveau format établi pour l’édition d’octobre prochain

« Karo Odjiré » à Ifangni: Un nouveau format établi pour l’édition d’octobre prochain

Préparatif de la cinquièeme edition de « Karo Odjiré » à Ifangni La cinquième édition de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils