JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , septembre 21 2021

Objectivité en politique: Kemi Seba donne une leçon subtile aux opposants béninois

Kemi Saba, l’activisme franco-béninois très suivi à travers le monde pour sa défense du panafricanisme, s’est une fois encore prononcé sur l’actualité politique du Bénin. Acteurs de la mouvance comme ceux de l’opposition, chacun en a eu pour son compte.

Le panafricaniste béninois n’est pas en soi contre les actions de développement du président Patrice Talon. Mais ce qui le gène c’est  le fait qu’au même moment où l’on construit par exemple des infrastructures routières, les libertés individuelles sont menacées. Il caricature cette réalité par la situation d’un poisson à qui l’on a acheté un bocal tout en y retirant l’eau devant lui permettre de s’y épanouir.

« Président Talon, votre bilan en ce qui concerne le développement infrastructurel du Bénin est RÉEL, contrairement à ce que déclarent vos ennemis (accessoirement ex-amis) de l’opposition », a vanté Kemi Seba en toute honnêteté en donnant cette leçon à l’opposition que sa position ne doit l’empêcher d’apprécier les choses à leur juste valeur. « Pour critiquer, il faut le faire avec OBJECTIVITÉ, et nous nous y attelons », a ajouté l’activiste.

C’est vrai que le bilan de Patrice Talon sur le plan infrastructurel semble élogieux à ses yeux mais il ne s’accorde pas avec le chef de l’Etat sur son « action de répression vis à vis de la liberté d’expression » qui pousse selon lui la population béninoise à un « délitement moral sans précédent ». Il se demande alors ce à quoi servent ces infrastructures réalisées si les citoyens nourrissent la peur de dire librement ce qu’ils pensent de la gestion de leur cité. En tout cas, « chacun le sait, le Béninois ne crie pas beaucoup, mais voit tout », a-t-il martelé sur sa page Facebook ajoutant de ne pas pousser la majorité silencieuse à bout.

Loin de se classer dans la catégorie politique des uns ou des autres, Kemi Seba dit ne pas se reconnaitre idéologiquement « ni dans la majorité, ni dans l’opposition, ni dans l’oligarchie Talon, ou dans les oligarchies Boni et Soglo ». A l’en croire, l’idéal défendu n’est rien d’autre que le Bénin, l’Afrique et les Noirs du monde entier.

Par LME

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : les directeurs de la maternelle et du primaire nouvellement nommés (liste)

Le ministre des enseignements maternel et primaire a nommé de nouveaux directeurs d’écoles dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils