JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
samedi , juin 12 2021

UDBN au sujet de l’arrestation de Madougou : « Nous devons savoir raison garder »

Claudine Afiavi Prudencio, présidente du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN)

Reckya Madougou, l’ex-ministre béninoise a été arrêtée mercredi dernier à l’issue d’une réunion politique à Porto-Novo. Dans un communiqué en date du 4 mars 2021, le parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) dit suivre de très près la situation sociopolitique.

Les interprétations vont dans tous les sens après l’arrestation de Reckya Madougou, candidate du parti ‘’Les Démocrates’’, recalée à l’élection présidentielle d’avril 2021. Des commentaires qualifiés de « tendancieux » par l’UDBN  qui estime que les réactions tous azimuts sont « susceptibles d’instaurer dans l’opinion, l’idée d’une situation trouble ».

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la présidente Claudine Afiavi Prudencio, assure que son parti suit de très près l’évolution de la situation sociopolitique et estime que « les faits évoqués par le Procureur spécial le 04 mars 2021, sont si préoccupants qu’ils nécessitent que le Parquet spécial s’en saisisse ». La justice jouera convenablement selon elle sa partition pour le respect équitable des droits de la mise en cause.

Par conséquent, le bureau exécutif national du parti proche du pouvoir, exhorte les citoyens d’ici et de la diaspora à éviter toute « interprétation manipulée » et à garder la totale sérénité. « A l’étape de la procédure, nous devons savoir raison garder pour ne pas donner dans la désinformation et pour observer les réserves nécessaires vis-à-vis d’un dossier faisant l’objet d’enquête préliminaire », a recommandé le parti tout en invitant les uns et les autres aux comportements de paix et de cohésion nationale.

Une mission

Selon les faits relatés par le procureur spécial près de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, Criet, l’arrestation de l’ex ministre Reckya Madougou serait liée à une mission devant aboutir à l’élimination des personnalités politiques du Bénin dans l’optique de perturber le déroulement du scrutin du 11 avril 2021.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

L’ASSEMBLEE NATIONALE: Plusieurs personnalités dont Paul Hounkpè chez le Pdt. Louis Vlavonou

AUDIENCE AU CABINET DE L’ASSEMBLEE NATIONALE Le président Louis Vlavonou a accueilli ce mardi 8 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils