JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , septembre 21 2021

Reckya Madougou est « un poids lourd », dixit un citoyen béninois

Reckya Madougou, ex-ministre béninoise de la justice

Remonté contre l’interpellation de Reckya Madougou, intervenue dans la soirée du mercredi 03 mars 2021, un citoyen béninois s’indigne et loue le courage de la candidate recalée à la présidentielle d’avril 2021.

Ce ne sont pas seulement les politiciens qui réagissent. Le citoyen lambda aussi donne de la voix pour déplorer la situation sociopolitique en cours au Bénin. Au micro de Reporter Bénin Monde (vidéo), un citoyen, la soixantenaire à voir son aspect physique, estime qu’on ne peut pas arrêter l’ancienne ministre dans cette condition.

En effet, alors qu’elle revenait d’une réunion  politique, mercredi soir à Porto-Novo, Reckya Madougou a été retenue par la police puis conduite ensuite à la Brigade économique et financière (BEF) avant d’être transférée à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

Cette situation que vit l’ancienne ministre fait dire au citoyen en question que celle-ci est une ‘’amazone’’ dont il loue le courage. Pour lui, la candidate des Démocrates  est « un poids lourd » dont la carrure ferait vaciller les certitudes. « Une petite fille de 1975 fait trembler le pouvoir de la rupture », a-t-il déclaré dans un micro-trottoir réalisé par Reporter Bénin Monde. Que ce soit en esprit ou en chair, à l’interne comme à l’externe, dit-il, Reckya Madougou est dense.

En faisant allusion à l’interpellation dont a fait l’objet l’actuel président de la République il y a quelques années, il l’invite à plutôt écouter la voix du peuple qui gronde et qui l’exhorte à intervenir  pour la libération de l’ex ministre de la justice. Il faut rappeler que la justice reproche à Reckya Madougou un financement d’une mission visant à perturber le déroulement du scrutin présidentiel du 11 avril 2021.

Par LME

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Femmes les plus influentes d’Afrique : Mariam Chabi Talata dans le top 100

Elles sont 100 femmes du continent noir. Identifiées par l’agence Avance Media, spécialisée dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils