JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
dimanche , septembre 26 2021

Madougou arrêtée : « une provocation supplémentaire inacceptable », réagit ‘’Les Démocrates’’

Le parti ‘’Les Démocrates’’ a donné de la voix suite à l’arrestation de sa militante Reckya Madougou, candidate recalée à la présidentielle d’avril 2021 au Bénin.

Son silence suscitait déjà des réactions. Mais le parti ‘’Les Démocrates’’ vient de le rompre à travers une déclaration faite par le président Eric Houndété. Pour lui en effet, cette arrestation survenue après celle d’autres membres du parti de l’opposition dont Bio Dramane Tidjani, Georges Sacca, « illustre si besoin en est encore, le climat de terreur dans lequel le gouvernement conduit le processus électoral actuel et régulièrement dénoncé par le Parti « Les Démocrates ».

Cette situation, dit-il, marque «un précédent grave et dangereux » et constitue « une énième atteinte à la démocratie Béninoise et une provocation supplémentaire inacceptable ». Dans sa déclaration, Eric Houndété fustige un contexte politique « marqué par, l’exclusion de l’opposition du processus électoral en cours, la répression féroce des militants des droits de l’homme et des défenseurs des acquis démocratiques du peuple Béninois ».

Le parti de l’ancien président Boni Yayi se dit préoccupé par la « dégradation de la situation sociopolitique nationale » et tout en manifestant sa protestation contre les dernières  arrestations, « exige la libération immédiate de ses militants et autres acteurs de la Défense des droits de l’homme ».

Il appelle par ailleurs ses militants, partisans et sympathisants ainsi que toute l’opposition à la sérénité.  « Le parti « Les Démocrates », réitère son appel à un dialogue national inclusif en vue d’examiner de manière consensuelle les solutions pour l’organisation d’une élection présidentielle inclusive, transparente, crédible et apaisée », a insisté  Eric Houndété dans sa déclaration.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Femmes les plus influentes d’Afrique : Mariam Chabi Talata dans le top 100

Elles sont 100 femmes du continent noir. Identifiées par l’agence Avance Media, spécialisée dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils