JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
vendredi , juin 25 2021

Bénin – Présidentielle 2021 : la colistière de Talon continue de semer des grains de paix

Mariam Chabi Talata Zimé, vice-présidente de l’Assemblée nationale du Bénin @Benoit Koffi

La vice-présidente de l’Assemblée nationale et colistière de Patrice Talon pour l’élection présidentielle d’avril 2021, Mariam Chabi Talata Zimé a poursuivi sa tournée de sensibilisation sur la paix en période électorale. Depuis le mardi, elle a parcouru plusieurs autres départements pour porter un important message aux citoyens à la base.

On ne le dira jamais assez. La paix est la première condition de succès pour un pays dans son processus de développement. En période électorale où elle est souvent plus menacée, il a paru indispensable pour la candidate à la vice-présidente du Bénin,  Mariam Chabi Talata Zimé de rappeler à ses compatriotes la nécessité de taire les querelles et les égos pour se focaliser sur l’essentiel. L’essentiel ici c’est la préservation de la paix et c’est ce qu’elle est allée dire aux populations sorties massivement pour l’écouter. Têtes couronnées, autorités politico-administratives, jeunes, sages et nobles, le public était représentatif de toutes les couches sociales à chaque fois.

Le mardi 02 mars passé, c’est tout le Littoral qui a reçu la dame de fer sur l’esplanade de canal Olympia à Cotonou. Après une séance en cercle restreint avec le maire et le préfet du Littoral, la messagère de la paix a eu la joie au cœur de voir que les uns et les autres se sont spontanément mobilisés et en grand nombre pour recevoir ce germe de la paix et le propager ensuite dans leur entourage maintenant et après le scrutin. « C’est le moment de préparer ce que nous voulons que l’après élection soit », a martelé la colistière. Les doléances n’ont pas manqué d’être faites à cette occasion et la vice-présidente a fait la promesse de les remonter à qui de droit.

Allada sensibilisé

Dans la journée de ce même mardi, l’ambassadrice de la paix était à Allada. A la tête de sa délégation composée de ses collègues femmes parlementaires, Sedami Medegan Fagla, Mariama Baba Moussa, Awaou Bissirou, Chantal Ayi, Sofiatou Tchanou Arouna, elle s’est livrée au même exercice et comme ce fut le cas à Savè, Parakou, Bassila et Bantè, elle a échangé avec les têtes couronnées qui l’ont félicitée et bénie pour la mission qu’elle s’est donnée de promouvoir la paix en cette veille des élections.

Sa majesté Kpodégbé Lanmanfan Toyi Djigla n’a pas hésité à implorer les grâces de Dieu et des mânes de nos ancêtres sur le Bénin tout en entier. La vice-présidente a été émerveillée par la foule d’Allada sortie pour réaffirmer leur engagement à œuvrer pour la quiétude nationale tout au long du processus électoral. Profitant de l’occasion, un collectif de femmes de la commune d’Allada a gratifié Mariam Chabi Talata de présent pour le combat noble qu’elle mène.

Le Plateau et le Mono plus engagés

Dans le Plateau, le fond du message n’a pas varié. Entourée de plusieurs personnalités dans la ville de Pobè ce mercredi 03 mars 2021, Mariam Chabi Talata Zimé a invité les filles et fils de la localité à se battre au quotidien pour que leur localité soit citée parmi les communes exemplaires en matière de promotion de la paix. Une invite qui n’est pas tombée dans les oreilles de sourds, puisque jeunes ou femmes, sages ou notables, personnalités politiques ou administratives, tous ont donné leur accord pour que continue de régner un climat paisible. « Pobè est un sens interdit pour les fauteurs de troubles et leurs desseins»,   a affirmé un participant à la rencontre, d’ores et déjà engagé pour Zéro violence à Pobè et au Bénin.

Par ailleurs, à Porto-Novo et à Lokossa, les populations ont massivement adhéré à l’initiative en répondant présentes à cette rencontre spéciale qui s’inscrit dans le cadre de la tournée de sensibilisation initiée par la candidate à la vice-présidente du Bénin. C’est la soirée de ce mercredi que Mariam Talata a choisie pour aller échanger avec ses compatriotes de Porto-Novo. Elle a communié avec les populations de la ville capitale en restant collée à son ultime but. A l’en croire, Adjatchè est un havre de paix où il y a le savoir vivre-ensemble.

Ce jeudi 4 mars 2021, ce fut le tour de Lokossa.  Accompagnée de l’honorable Mariama Baba Moussa, Rosine Dahniho et son collègue Awaou Bissiriou, la vice-présidente s’est dit admirative de la quiétude qui règne dans le Mono. Toutefois, elle a exhorté les habitudes à porter la toge de vrais messagers de la paix. Son appel va surtout à l’endroit des femmes qu’elle invite à renouer et à renforcer le dialogue avec leurs enfants. Ce faisant, ces derniers ne serviront plus de flanc aux actes  de violences.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Bénin-Nigéria, l’heure du dégel des relations ?

Le Nigéria change la tête de sa représentation diplomatique au Bénin. Le ‘’malheureux’’ Emmanuel Kayodé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils