JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , septembre 23 2021

Reckya Madougou : une affaire d’espionnage de son WhatsApp qui fait penser au Togo

Reckya Madougou

L’ancienne ministre béninoise, Reckya Madougou serait victime d’un espionnage de son smartphone et de son compte WhatsApp. A travers une publication sur Facebook, la candidate recalée à l’élection présidentielle d’avril 2021 dénonce des « intrusions sauvages » dans son téléphone portable.

« Depuis quelques jours je constate des intrusions indésirables et de l’espionnage dans mon smartphone », déplore l’ex ministre béninoise de la justice. Reckya Madougou alerte l’opinion publique de ce qu’il y aurait des espiogiciels installés pour accéder aux données de son téléphone et surtout à son compte WhatsApp. Dans son message, elle explique le mode opératoire des auteurs de ces manœuvres et dit avoir déjà pris les dispositions qu’il faut à cet effet.

« Déjà le 6 février 2021, un communiqué malencontreux de l’Union Progressiste s’est retrouvé sur mon statut alors que je n’y avais jamais rien posté auparavant. Un texte qui ne figurait même pas au préalable dans mon téléphone. Pathétique », a expliqué la candidate de ‘’Les Démocrates’’ avant de poursuivre que la nuit, vers 2h du matin, les espions « ont franchi le rubicond après avoir lu mes messages en y extrayant un visuel que j’ai demandé à mon équipe de corriger. Ce visuel, ils l’ont extrait frauduleusement à distance de ma conversation WhatsApp avec les miens et l’ont mis en ligne sur mon statut WhatsApp ».

Reckya Madougou

Face à cet état de chose, la riposte de l’ancienne ministre de Boni Yayi a été aussi ferme et elle ne pense pas se laisser faire. « J’ai déjà demandé un audit de mon téléphone et je porterai plainte à l’international contre WhatsApp qui se chargera lui-même de retrouver ses hackers de nos téléphones », a informé Reckya Madougou tout en invitant ses compatriotes béninois à prendre des mesures de précaution pour sécuriser leurs smartphones.

L’espionnage qui fait penser au Pegasus  » togolais »

La situation que vit actuellement l’auteur de ‘’Soigner les certitudes’’ ressemble à du déjà-vu. Lorsqu’on fait une projection sur la période post-électorale de la dernière élection présidentielle au Togo, il y a un cas de figure dévoilé par une enquête réalisée par « Le Monde et The Guardian ».

Les résultats de cette enquête, avait appris BBC Afrique, ont révélé que six citoyens togolais dont un évêque de l’Eglise Catholique, Mgr Benoît Alowonou étaient visés par un logiciel espion de haut niveau appelé Pegasus. « Des religieux catholiques, des militants de la société civile et des opposants politiques avaient été espionnés via leurs téléphones portables », a précisé le média.

Si aucun élément n’avait confirmé officiellement que le gouvernement dont le président a été une énième fois élu au terme d’un processus très controversé, était à la base de ces pratiques, des soupçons des partis opposants et de plusieurs citoyens lui en avaient attribué. Surtout à voir l’origine du logiciel Pegasus et qui peut le détenir. « La société israélienne qui produit le logiciel d’espionnage admet qu’elle vend le produit aux gouvernements du monde entier, mais affirme qu’ils ne sont censés l’utiliser que pour surveiller des criminels et des terroristes », a fait savoir le média britannique.

C’est presque le cas ici, à quelques différences près, où l’ex ministre béninoise et conseillère spéciale du président togolais Faure Gnassingbé en ce moment-là, pointe le doigt accusateur sur l’adversaire en face et n’entend pas baisser les bras quel que soit ce qui adviendra. « Mes chers compatriotes, ils ne nous priveront pas d’une troisième élection, quoiqu’ils fassent. Ils devront tous tuer tous », a insisté Reckya Madougou, en antipode avec le pouvoir Talon.

Par LME

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Bénin – Covid-19 : ces conditions déterminantes pour participer à l’Université de Vacances du PRD

Le parti Renouveau Démocratique a tenu dans la journée du mardi 31 août à Porto-Novo, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils