JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
dimanche , octobre 24 2021

« Yves Ogan est sanctionné au Bénin par une élite béninoise lâche », Kémi Séba

Lors d’un directe Facebook ce mercredi 17 février 2021, Kémi Séba s’est prononcé sur le manque débat démocratique en Afrique francophone sur la question de la transition du Fcfa à l’Eco. L’activiste s’est une fois encore désolé de la sanction qu’a écopée son compatriote Yves Ogan après avoir donné son avis sur la question.

Dans son direct, l’activiste béninois dénonce le fait qu’aucun parlement africain, notamment francophone ne s’est véritablement prononcé sur la question de la transition du Fcfa à l’Eco.  

LIRE AUSSI Kato Atita : « Les élections de 2021 sont déjà conclues, réglées et le résultat connu à l’avance »

« Ce que fait la France sur le terrain militaire, elle est dans une dynamique de le faire sur le terrain monétaire puisqu’on a vu ces deniers temps au Sena français que les trois-quarts des Sénateurs ont validé la transition officielle du FCFA à l’Eco. Aucun parlement de la zone Francs n’a été sollicité à part celui de la Côte d’Ivoire dont les députés sont à la solde du plus grand protecteur des intérêts Français, en occurrence Alassane Ouatara », a déploré Kémi Séba.

LIRE AUSSI « Je ne veux pas parrainer le président de la République comme il me le demande », He Souwi à la Cour Constitutionnelle

Il estime que les dirigeants africains devraient prendre leur responsabilité afin de donner un sens au débat politique sur cette question essentielle de l’auto détermination du peuple africain. « Nous risquons nos vies pour aller sur le terrain mais aucun parlement africain ne prend ses responsabilités pour discuter de cette question. Quand l’un d’entre ces institutionnels le fait, il est sanctionné », a déclaré Kémi Séba.

Il prend armature sur Yves Ogan, qui a été limogé de son poste au parlement béninois après avoir donné son avis sur la question du Fcfa. « Yves Ogan est sanctionné au Bénin par une élite béninoise lâche », a déclaré l’activiste avant d’ajouter que les dirigeants africains préfèrent « faire taire ces gens que de laisser le débat démocratique se faire sur les questions de la réforme du FCFA ».

« On peut se plaindre de l’extérieur mais quand on se plaint de la lâcheté à l’intérieur, nous ne pourrons jamais aller de l’avant dans un processus d’auto détermination avéré », s’est offusqué Kémi Séba.

Par Jephté HOUNNAGNI

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Au Nigéria, Boni Yayi et Olusegun Obasanjo parlent de l’Afrique

De gauche à droite, l’ex président nigérian, Olusegun Obasanjo et l’ex président béninois Boni Yayi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils