JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
dimanche , septembre 26 2021

Attaque de Ganiou Soglo : « Nous exigeons l’ouverture d’une enquête internationale », Eric Houndété

Eric Houndété

Suite à l’agression subie par l’ancien ministre béninois Ganiou Soglo, une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités. Mais parallèlement, le parti Les Démocrates exige plutôt qu’une enquête soit commanditée à l’échelle internationale.

Percer le mystère caché derrière l’agression à main armée dont a été victime Ganiou Soglo. Le président Eric Houndété et ses compagnons du parti Les Démocrates tiennent à ce que les auteurs de cet acte déplorable soient effectivement mis à nu. « Nous exigeons l’ouverture d’une enquête internationale aux fins d’en élucider les circonstances, tout en garantissant l’impartialité de punir les assaillants, les complices et les commanditaires de ce crime odieux », insiste le président Eric Houndété dans une déclaration de presse datant du mercredi 10 février 2021.

Agressé par des individus non encore identifiés alors qu’il se rendait dans sa ferme sise dans la commune d’Abomey-Calavi, le fils de l’ancien président Nicéphore Soglo a reçu, comme il l’a fait savoir récemment à TV5 Monde, une balle logée dans le thorax, près du cœur. Le candidat potentiel à l’élection présidentielle du 11 avril 2021 a été transféré à l’hôpital et depuis avant-hier, on apprend son évacuation vers une destination non dévoilée.  

Si les enquêtes ouvertes à cet effet par les autorités policières suivent leurs cours, le parti Les Démocrates semblerait ne pas en être rassuré. D’où l’exigence d’une enquête internationale afin de préciser les contours et les circonstances de l’agression subie par l’ex parlementaire. Interrogé sur les probables raisons de cette attaque, Ganiou Soglo avait affirmé : « Je ne veux indexer personne ». Il a ajouté ensuite dans un entretien accordé à TV5 Monde: « Tout ce que je peux dire, c’est que cela n’était jamais pratiquement arrivé au Bénin encore moins pour un candidat déclaré à la présidentielle».

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

«Les véritables maîtres ne croient jamais avoir atteint la maitrise…». Louis Vlavonou

Louis Vlavonou sur le terrain ce jeudi 3 août 2021/ Formation des éléments du Groupement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils