JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

Qui en veut à Ganiou Soglo? Voici la réponse de l’ex ministre béninois agressé

Ganiou Soglo, candidat à l’élection présidentielle du 11 avril 2021 au même titre que les 19 autres enregistrés par la Commission électorale nationale autonome (Céna), a été victime d’une agression. Pour certains, cette attaque aurait un lien avec la candidature du fils de l’ancien président Nicéphore Soglo. A ce propos, l’ancien ministre répond dans un entretien accordé à TV5 Monde.

Qui en veut à l’ancien ministre Galiou Soglo ? Beaucoup n’hésitent pas à répondre d’office qu’il serait victime d’un coup monté par ses adversaires politiques parce que candidat à l’élection présidentielle prochaine comme c’est le cas de l’ancienne ministre et candidate à la présidentielle, Reckya Madougou qui parle de « Terrorisme politique ».

Mais dans sa réponse à TV5 Monde, l’homme n’entend pas pointer le doigt accusateur sur qui que ce soit.  « Je ne veux indexer personne », a-t-il affirmé avant d’ajouter : « Tout ce que je peux dire, c’est que cela n’était jamais pratiquement arrivé au Bénin encore moins pour un candidat déclaré à la présidentielle. Le sentiment aujourd’hui au Bénin est clivant. Les gens sont dans une situation crisogène».

Tout compte fait, Galiou Soglo n’est prêt de s’arrêter de sitôt en dépit de la flopée de questions qui se posent  aujourd’hui. « On se pose beaucoup de questions. Mais en ce qui moi me concerne, je compte aller jusqu’au bout. Je vais aller me soigner et s’il plaît à Dieu et aux mânes de nos ancêtres, je vais rentrer très rapidement pour continuer à battre campagne… car dans tous les cas, même si la CENA ne retient pas ma candidature je serai candidat », a-t-il assuré.

Suite à son attaque survenue le 5 février 2021 aux environs de 20h, le fils de l’ex président Nicéphore Soglo a été hospitalisé. Il a confié au média international avoir reçu une balle dans le thorax, proche de son cœur. « Je ne suis pas en pleine forme. J’ai plusieurs côtes qui ont été fêlées, mais je suis en vie », a-t-il rassuré. Les individus ayant perpétré cette agression qui s’est produite en ‘’une fraction de seconde’’, n’ont pas été identifiés. Les enquêtes ont été lancées à cet effet.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

« Au Bénin, nulle place au terrorisme et à ses adeptes ! », le Parlement béninois condamne

James William Gbaguidi, porte-parole de l’Assemblée nationale du Bénin @AN Suite aux attaques présumées terroristes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils