JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , septembre 21 2021

Participation de ‘’Les Démocrates’’ à la Présidentielle : le Comité chez Boni Yayi la nuit dernière

La désignation du duo candidat tarde à se décider au niveau du parti ‘’Les Démocrates’’. Après leur réunion de ce mardi 02 février 2021, le Comité chargé d’examiner les candidatures pour la présentation du parti pour la présidentielle était chez Boni Yayi.

Une journée du mardi infructueuse. Hier, le parti ‘’Les Démocrates’’ a tenu son conseil national en vue de se prononcer sur la participation ou non à la prochaine élection présidentielle et à désigner le duo candidat qui portera le flambeau de cette jeune formation politique de l’opposition. Mais après plusieurs heures d’échanges, aucune décision tangible n’a été prise en dépit du fait que durant la soirée du mardi, deux noms ont largement circulé. Reckiath Madougou aurait été choisie pour le poste de président et son colistier serait Eric Houndété.

Il a fallu attendre la fin de la journée pour comprendre que les tractations n’ont pas encore abouti et que la désignation du duo candidat pour l’élection présidentielle pose toujours problème. Selon les informations de Frissons Radio, la nuit dernière, le comité devant statuer s’était rendu au domicile de l’ex-président Boni Yayi, président d’honneur de ‘’Les Démocrates’’.  Vu le contexte dans lequel intervient cette visite, c’est certainement pour trouver une porte de sortie face au statu quo que les responsables du parti de l’opposition ont pris l’initiative d’aller à la rencontre de leur leader.

De l’incertitude…

Le parti de Eric Houndété pourrait-il vraiment prendre part au scrutin électoral ? Difficile de répondre avec assurance à cette question surtout quand on se rappelle les trois conditions posées par le « front pour la restauration de la démocratie » dont il est membre. Les membres de ce front ont exigé de la part du gouvernement le respect des décisions de Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, la suppression pure et simple du parrainage et le respect de la date du 05 avril 2021 comme la fin du mandat en cours du président Patrice Talon.

Pendant ce temps, le compte à rebours a déjà commencé puisque la Commission électorale nationale autonome (Céna) a prévu clôturer la phase de  dépôt de candidatures le jeudi 04 février 2021. Il faudra donc attendre l’issue de la rencontre de ce mercredi à 13h, pour voir la couleur de la fumée qui sortira des concertations.

Par LME

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Femmes les plus influentes d’Afrique : Mariam Chabi Talata dans le top 100

Elles sont 100 femmes du continent noir. Identifiées par l’agence Avance Media, spécialisée dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils